Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

614
DR.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Nouvelles restrictions en Italie –

Après les chiffres record de nouvelles contaminations, l’Italie a décidé de renforcer les restrictions contre le coronavirus, en dépit des manifestations ces derniers jours à Rome et Naples contre le couvre-feu instauré dans trois régions.

Cinémas, théâtres, salles de gym et piscines vont devoir fermer à partir de lundi, jusqu’au 24 novembre. Les bars et restaurants devront cesser de servir après 18H00.

Quelque 20.000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures en Italie, selon le comptage annoncé par les autorités samedi.

– Vers un couvre-feu en Espagne –

Le gouvernement espagnol se prépare à décréter dimanche un nouvel état d’urgence sanitaire, afin de permettre notamment l’instauration d’un couvre-feu dans certaines régions du pays, qui a dépassé il y a quelques jours le million de cas confirmés de Covid-19.

Il s’agira du deuxième état d’urgence sanitaire de l’année au niveau national en Espagne, après celui proclamé en mars pour contenir la première vague du coronavirus et qui avait duré jusqu’en juin.

– Plus de 42,69 millions de cas

La pandémie a fait au moins 1,15 million de morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 11H00 GMT.

Plus de 42,69 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués. La Colombie a dépassé samedi la barre du million de cas.

Les États-Unis, qui ont enregistré samedi un nombre record de cas pour le deuxième jour consécutif, sont le pays le plus endeuillé avec 224.906.morts. Viennent ensuite le Brésil avec 156.903 morts, l’Inde (118.534), le Mexique (88.743) et le Royaume-Uni (44.745).

– Le chef de cabinet de Pence testé positif –

Le chef de cabinet du vice-président américain Mike Pence a été testé positif samedi, dernier en date des  collaborateurs de l’administration de Donald Trump à avoir contracté le coronavirus. Il a été placé en quarantaine.

Le vice-président Pence et son épouse ont pour leur part été testés négatifs.

– Trump a « complètement foiré » –

L’ancien président américain Barack Obama a accusé samedi son successeur Donald Trump d’avoir « complètement foiré » dans sa gestion du Covid-19, lors d’un meeting de soutien au candidat démocrate Joe Biden à Miami, en Floride.

Donald Trump a pour sa part de nouveau prédit samedi, lors d’un meeting en Caroline du Nord, qu’on n’entendrait plus parler de la pandémie au lendemain de l’élection présidentielle du 3 novembre.