Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

403
DR.

Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Accalmie en Australie –

L’Australie a recensé lundi, pour la première fois en deux mois, moins de 100 nouveaux cas de coronavirus contre plus de 700 au plus fort de la crise, ce qui permet d’espérer un reflux durable de la deuxième vague épidémique concentrée dans la région de Melbourne.

Des restrictions sont imposées depuis plusieurs semaines aux habitants de la ville, comme un couvre-feu nocturne et la fermeture de tous les commerces non essentiels jusqu’au 13 septembre. Près de 26.000 cas ont été au total enregistrés en Australie, où 652 personnes sont mortes du coronavirus.

– Les écoles rouvrent en Nouvelle-Zélande –

Les écoles d’Auckland ont rouvert leurs portes lundi matin, alors que la plus grande ville de Nouvelle-Zélande émergeait de près de trois semaines de confinement, les autorités affichant leur confiance quant au reflux de la deuxième vague épidémique.

Les rassemblements de plus de dix personnes, en dehors des écoles, restent interdits et le port du masque est obligatoire dans les transports en commun dans tout le pays.

– « Images honteuses » en Allemagne –

Angela Merkel a dénoncé lundi les « images honteuses » de la tentative de manifestants « anti-masques » de pénétrer samedi de force dans le bâtiment du Reichstag, un « abus du droit de manifester » selon la chancelière allemande.

Plusieurs centaines de manifestants avaient forcé des barrières pour monter sur les marches du siège du parlement allemand. Ils ont été empêchés de justesse de pénétrer dans l’enceinte du bâtiment par les forces de l’ordre.

– Vaccin contesté dans le Massachusetts –

Environ un millier de personnes ont manifesté dimanche à Boston contre la nouvelle obligation faite aux élèves du Massachusetts d’être vaccinés contre la grippe, qui vise à limiter l’impact d’une possible deuxième vague de coronavirus.

Les manifestants, rassemblés dans le calme devant le siège du gouverneur et pour la plupart non masqués, ont dénoncé une attaque aux droits individuels, faisant valoir, comme cette kinésithérapeute au rang des manifestants, que la vaccination contre la grippe « n’est ni sûre, ni nécessaire, ni efficace ».

Aux Etats-Unis la vaccination contre la grippe est conseillée dès l’âge de six mois, quand d’autres pays, dont la France, la recommandent aux personnes à risque de complications, dont les plus de 65 ans.

– Plus de 847.000 morts dans le monde –

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 847.071 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 11h00 GMT.

Plus de 25,2 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 183.068 morts et près de six millions de personnes contaminées. Viennent ensuite le Brésil (120.828 morts), l’Inde (64.469 morts), le Mexique (64.158) et le Royaume-Uni (41.499).

– Le casse-tête des crèches –

En France, le port du masque dans les crèches, chez les assistantes maternelles ou pour la garde de petits enfants à domicile ne sera encore « pas obligatoire en présence des enfants » à partir de lundi, a annoncé le ministère français de la Santé.

Il le sera toutefois pour les parents à l’intérieur des structures et au domicile de l’assistante maternelle, ainsi que lors de « toute interaction » entre adultes,