Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

1374
DR.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Plus de 766.000 morts –

La pandémie a fait au moins 766.228 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP dimanche à 11H00 GMT. Plus de 21 millions de cas ont été officiellement comptabilisés, dont au moins 13 millions ont été guéris.

Les pays ayant enregistré le plus de nouveaux décès sur la dernière journée sont les Etats-Unis (1.105), l’Inde (944), le Brésil (709), le Mexique (635) et la Colombie (318). Ceux ayant comptabilisé le plus de nouveaux cas sont l’Inde (63.490), les Etats-Unis (51.562), le Brésil (41.576), la Colombie (11.578) et le Pérou (9.507).

– Nouvelles restrictions en Espagne –

Les régions espagnoles de La Rioja (nord) et de Murcie (sud-est) sont les premières ce dimanche à appliquer les nouvelles restrictions décidées au niveau national.

Les discothèques, bars de nuit et salles de danse doivent refermer leurs portes, les restaurants et bars ne peuvent accueillir de clients après 1H00 du matin, les visites en maisons de retraite sont limitées et il est interdit de fumer dans l’espace public lorsqu’une distance de deux mètres ne peut être respectée.

– Reprise des grandes croisières –

Le MSC Grandiosa sera dimanche soir à Gênes, en Italie, le premier grand navire de croisière à reprendre la mer en Méditerranée, après une longue interruption liée à la pandémie. Les navires du concurrent Costa Croisières resteront eux à quai jusqu’à septembre.

Les regards du secteur des croisières seront braqués sur le Grandiosa après les ratés d’une petite compagnie norvégienne, Hurtigruten, qui a été forcée début août de suspendre à nouveau ses croisières après des dizaines de contaminations.

Au début de l’épidémie, les autorités sanitaires mondiales ont critiqué la réaction lente des compagnies de croisière face à la propagation du virus avant l’arrêt complet des navires en mars.

– Israël et Emirats alliés contre le virus –

Alors qu’Israël et les Emirats arabes unis ont annoncé jeudi la normalisation de leurs relations, deux sociétés des deux pays – l’émiratie APEX National Investment et l’israélien TeraGroup – ont signé un accord pour développer la recherche sur le nouveau coronavirus.

Selon l’agence officielle émiratie WAM, l’accord vise à mener et à améliorer la recherche et les études relatives au Covid-19, notamment sur un test rapide.

– Poignardé pour avoir demandé le port du masque –

Un homme âgé de 43 ans a frappé au couteau un agent de sécurité qui lui avait interdit l’accès d’un bar à Brest faute de masque, le blessant grièvement à l’œil. Le client, qui avait été refoulé à l’entrée du bar, est revenu une demi-heure plus tard muni d’un couteau et a asséné deux coups de couteau au vigile, qui s’est effondré au sol. Blessé gravement à l’œil, le vigile a été opéré samedi matin.

« L’agresseur, qui était alcoolisé et qui a été diagnostiqué comme atteint de schizophrénie, a été placé en garde à vue et doit être présenté à un juge d’instruction ce dimanche en vue d’une mise en examen », a indiqué la police brestoise.