Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

549
DR.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– L’Allemagne s’inquiète et réagit –

L’Institut allemand d’épidémiologie et de veille sanitaire s’alarme de l’augmentation des nouvelles infections dans le pays, de l’ordre de 557 en moyenne par jour contre moins de 350 à la mi-juillet.

Il recommande le port du masque, y compris à l’extérieur quand une distance d’au moins 1,50 m ne peut pas être assurée, et déconseille les voyages vers trois régions d’Espagne les plus touchées. Les voyageurs revenant de régions à risques devront en outre être testés.

Avec seulement 9.122 morts officiellement recensés, l’Allemagne a jusqu’ici bien géré la crise par rapport à nombre de ses voisins européens grâce notamment au respect de règles sanitaires strictes et un dépistage précoce avec isolement des cas détectés.

– L’Espagne accuse le coup –

Deuxième destination touristique mondiale, l’Espagne espérait sauver une partie de sa saison estivale en s’affichant comme une destination sûre face à la pandémie de coronavirus. Mais la flambée actuelle des cas fait craindre le pire au secteur.

La décision du Royaume-Uni d’imposer depuis dimanche une quarantaine à tous les voyageurs en provenance d’Espagne a fait l’effet d’un coup de tonnerre, les Britanniques constituant le premier contingent de visiteurs étrangers en Espagne, avec 18 millions en 2019. La France a aussi déconseillé à ses ressortissants de se rendre en Catalogne et l’Allemagne a ajouté les régions Aragon et Navarre.

– Nouveaux cas en Chine –

En Chine, où l’épidémie avait été largement endiguée sept mois après l’apparition du virus, les autorités ont annoncé mardi que des porteurs du nouveau coronavirus venus d’un foyer d’infection dans le nord-est du pays ont diffusé le Covid-19 dans cinq provinces dont la capitale, Pékin.

La situation reste toutefois pour l’instant largement maîtrisée au niveau national, avec seulement 391 malades traités dans l’ensemble du pays. Le total officiel de morts depuis le début de l’épidémie reste à 4.634.

– Plus de 654.000 morts –

La pandémie a fait plus de 654.477 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 11H00 GMT.

Au moins 16,5 millions de cas ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires.

Les Etats-Unis sont le pays avec le plus lourd bilan (148.056 décès) devant le Brésil (87.618), le Royaume-Uni (45.759), le Mexique (44.022) et l’Italie (35.112).

– La Belgique durcit ses mesures –

La Belgique a durci ses mesures face à une hausse des cas « préoccupante », afin d' »éviter un reconfinement généralisé ».

Les Belges ne seront plus autorisés à voir régulièrement que 5 personnes au lieu de 15 à partir de mercredi et pour quatre semaines. Les événements publics seront limités à 100 personnes à l’intérieur et 200 à l’extérieur. Le télétravail est fortement recommandé.

– Stades français sous contrôle des préfets –

En France, le gouvernement a décidé de maintenir une jauge maximale de 5.000 personnes dans les stades jusqu’à fin août, mais les préfets pourront accorder des dérogations pour accueillir plus de spectateurs si la situation sanitaire le permet, a annoncé mardi le ministère chargé des Sports.