Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

587
DR.

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

– Europe: plus de 2,5 millions de cas –

Avec au moins 2.505.650 cas, pour 192.416 décès, l’Europe reste le continent le plus touché par la pandémie même si c’est désormais en Amérique latine que la maladie progresse le plus rapidement.

Plus de la moitié des contaminations ont été enregistrées en Russie, au Royaume-Uni, en Espagne et en Italie, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles samedi.

– Amérique latine, Caraïbes: plus de 2 millions de cas –

Plus de deux millions de cas de Covid-19 ont été recensés en Amérique latine et aux Caraïbes depuis le début de l’épidémie, dont la moitié au Brésil où le nouveau coronavirus a fait près de 50.000 morts, selon un bilan établi samedi par l’AFP à partir de sources officielles.

Un total de 2.007.621 cas d’infection ont été confirmés dans la région à la date de samedi.

– Plus de 460.000 morts –

La pandémie a fait au moins 461.230 morts dans le monde depuis que la Chine a fait officiellement état de l’apparition de la maladie en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi à 19h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec plus de 119.654 décès, suivis du Brésil (49.976), du Royaume-Uni (42.589), de l’Italie (34.610) et de la France (29.617).

– Cas dans l’équipe du meeting de Trump –

Six membres de l’organisation du meeting de campagne de Donald Trump samedi dans l’Oklahoma ont été testés positifs au Covid-19 et mis en quarantaine, a annoncé l’équipe du président américain quelques heures avant l’ouverture de ce premier grand rassemblement organisé à Tulsa, dans une salle fermée, en pleine pandémie.

« Aucun des employés positifs au Covid ni personne ayant été en contact direct ne sera présent au meeting ou aux côtés de participants ou d’élus » lors de ce rassemblement, a assuré l’équipe de M. Trump.

– L’Espagne retient son souffle –

Quelques heures avant que l’Espagne ne rouvre ses frontières aux Européens, le Premier ministre Pedro Sanchez a rappelé à la population qu’elle restait vulnérable et devait maintenir les mesures de protection.

A minuit dans la nuit de samedi à dimanche, l’Espagne lève l’état d’alerte décrété le 14 mars et rouvre sa frontière terrestre avec la France et ses ports et ses aéroports aux ressortissants de l’Union européenne. Le Portugal n’ouvrira sa frontière avec l’Espagne que le 1er juillet.

– Hôpital de campagne au Maroc –

Le Maroc a érigé un hôpital de campagne dans la province de Kénitra (ouest), qui accueillera dès dimanche quelque 700 cas confirmés de Covid-19 enregistrés dans des foyers épidémiologiques, a annoncé samedi le ministre de l’Intérieur.

– Hébron et Naplouse bouclées –

L’Autorité palestinienne a annoncé samedi le bouclage temporaire d’Hébron et de Naplouse pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, après le recensement de nouveaux cas dans ces deux villes de Cisjordanie occupée.

– Baisse du PIB de 12,5% au Pérou –

La Banque centrale du Pérou prévoit une baisse du PIB du pays de 12,5% en 2020, alors que le confinement décrété en mars pour endiguer la pandémie a paralysé de larges pans de l’économie. Deux millions d’emplois auraient été perdus dans le pays.

Le Brésil devrait, lui, connaître une contraction de son PIB de 6% en 2020, selon l’Institut Ipea.