Coronavirus: des malades en Turquie traités avec un médicament importé de Chine

Fahrettin Koca, ministre turc de la Santé.

La Turquie a commencé à utiliser un médicament importé de Chine pour soigner des malades atteints du nouveau coronavirus, a annoncé lundi le ministre turc de la Santé Fahrettin Koca.

M. Koca n’a pas précisé le nom de ce médicament, mais la chloroquine, un antipaludéen utilisé depuis des décennies, a fait l’objet d’essais cliniques encourageants sur un petit nombre de patients en Chine et en France comme possible traitement pour les malades du Covid-19.

« Nous avons importé de Chine un médicament qui a un effet positif », a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse à Ankara.

« Nous avons commencé à traiter des patients en soins intensifs avec ce médicament. Nous allons surveiller son efficacité et partagerons les résultats », a-t–il ajouté.

 

Lire aussi: Coronavirus: la Chine teste un vaccin sur une centaine de volontaires

 

Selon le dernier bilan officiel publié dimanche, la Turquie a enregistré 1.236 cas de coronavirus, dont 30 mortels. Les personnes décédées étaient toutes âgées et souffraient d’autres pathologies, a précisé M. Koca.

Selon lui, des membres des équipes médicales font partie de personnes atteintes par le virus.

Le ministre a par ailleurs indiqué que la Turquie avait reçu lundi matin 50.000 kits de dépistage rapide en provenance de Chine et que 300.000 autres arriveraient dans les prochains jours.

La Turquie a imposé samedi un confinement total aux personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant de maladies chroniques afin de limiter la propagation du nouveau coronavirus.