Coronavirus: de retour d’un voyage au Maroc, 50 étudiants mis à l’isolement en France

DR.

Un groupe de cinquante étudiants ont été mis à l’isolement après un voyage au Maroc, durant duquel ils ont fait une brève escale par le port de Milan, une des villes confinées en Italie après la détection de plusieurs cas de coronavirus.

Cette mesure, appliquée ce mercredi, a visé des étudiants du campus rémois de Sciences Po, «partis le 15 février dernier à destination du Maroc pour un séjour de ski», précise la direction de l’établissement à France 3.

 

Lire aussi: Vidéos. Coronavirus: vent de panique chez la communauté marocaine en Italie

 

«A l’aller, ils ont transité par un aéroport de Milan (…) au retour, la semaine dernière, certains sont repassés par Milan pour, cette fois, y séjourner plusieurs jours jusqu’au 22 février», explique Tilman Turpin, directeur de Sciences Po Reims.

Milan est la capitale de la Lombardie, région la plus touchée d’Italie par le COVID-19. D’ailleurs, le pays est le plus touché en Europe et l’un des plus affectés dans le monde après la Chine, la Corée du sud et l’Iran.

 

Lire aussi: Coronavirus: le cas suspect à l’UIR de Rabat s’est révélé négatif, le confinement levé

 

Pour l’instant aucun cas suspect n’a été notifié au campus par les autorités compétentes. Les mesures de confinement n’ont toujours pas été levées.