Colis piégé à Lyon: interpellation d’un homme soupçonné d’être « l’auteur »

DR.

Un homme de 24 ans soupçonné d’être « l’auteur » d’un attentat au colis piégé vendredi à Lyon a été interpellé lundi dans cette ville du centre-est de la France et placé en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.

Le suspect a été arrêté sur la voie publique, a précisé une source proche du dossier.

« Colis piégé à #Lyon : un suspect vient d’être interpellé », a indiqué sur Twitter le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui a salué « la mobilisation » des forces de l’ordre.

L’explosion de ce colis piégé devant une boulangerie d’une artère piétonne et commerçante au coeur de Lyon a fait 13 blessés légers, neuf femmes dont une enfant de 10 ans et quatre hommes.

Les images d’un suspect circulant à vélo, le visage masqué avaient été rapidement diffusées par les autorités, et un ADN, non identifié, avait également été retrouvé.

Lire aussi: Explosion à Lyon: de nouvelles photos du suspect diffusées

Selon une source proche du dossier, il y a de fortes suspicions que l’explosif utilisé ait été du TATP (tripéroxyde de triacétone), en faible quantité. Les commandos jihadistes du 13 novembre 2015 avaient eu recours à cet explosif artisanal très instable.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête dès vendredi soir.

Samedi, le procureur de Paris Rémy Heitz avait annoncé que « plusieurs dizaines » de témoignages étaient en « cours d’exploitation » pour tenter de faire la lumière sur cette attaque non revendiquée.

La ministre de la Justice Nicole Belloubet avait elle souligné vendredi soir qu’il était « trop tôt » pour évoquer « un acte terroriste ».

La France a connu depuis 2015 une vague d’attentats jihadistes sans précédent qui a fait au total 251 morts. Le dernier en date a fait cinq morts et dix blessés le 11 décembre 2018 à Strasbourg (nord-est).