Canicule en France: 73 départements en alerte orange, record de température à Bordeaux

Le nouvel épisode caniculaire qui s’abat sur la France cette semaine est «très difficilement supportable», selon La Chaîne Météo. Hier, plusieurs records locaux de températures ont été battus.

La France connaît, depuis lundi 22 juillet, un second épisode de canicule, quelques semaines seulement après les records de température du mois de juin. Selon La Chaîne Météo*, l’épisode est quasiment aussi intense que le premier avec des pointes locales atteignant les 42°C. «Si vous êtes exposés au soleil, à l’abri du vent, les températures ressenties pourraient (…) se rapprocher de (celles) du désert de la Vallée de la Mort», en Californie, indique l’organisme.

 

Lire aussi: L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte

 

Pour rappel, un record absolu de chaleur en France avait été enregistré à Véragues, dans l’Hérault, le 28 juin, avec 46°C. La France s’était ainsi classée en 6e position des pays européens au niveau des températures les plus élevées jamais relevées, derrière la Grèce (48°C), le Portugal (47,4°C), l’Espagne (47,3°C), l’Italie (47°C), et la Bosnie-Herzégovine (46,2°C).

La Chaîne Météo a placé 73 départements en vigilance orange: l’Ain, l’Aisne, l’Ailier, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Ardennes, l’Ariège, l’Aube, l’Aude, l’Aveyron, le Cantal, la Charente, la Charente-Maritime, le Cher, la Corrèze, la Côte-d’Or, la Creuse, la Dordogne, la Drôme, l’Eure-et-Loir, le Gard, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, l’Indre, l’Indre-et-Loire, l’Isère, , le Jura, les Landes, le Loir-et-Cher, la Loire, la Haute-Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Maine-et-Loire, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, le Nord, l’Oise, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Rhône, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, la Sarthe, la Savoie, la Haute-Savoie, Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Deux-Sèvres, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Vaucluse, la Vendée, la Vienne, la Haute-Vienne, l’Yonne, les Territoires de Belfort, l’Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val d’Oise.

Après s’être cantonnée au sud du pays, lundi, la canicule gagne le centre-ouest, le bassin parisien et les Hauts de France, mardi. Mercredi, ce sera la presque totalité du territoire qui sera placé en alerte canicule, rapporte La Chaîne Météo.

 

Lire aussi: Canicule: trois morts recensés en France dus aux pic de chaleur

 

Ailleurs en Europe, la Belgique a elle déclenché l’alerte rouge canicule pour la toute première fois. L’Italie est également touchée et les autorités ont élevé l’alerte au niveau 3 (« bulletin rouge ») dans cinq villes pour mercredi, Bolzano, Brescia, Florence, Pérouse et Turin. La Grande-Bretagne n’est pas en reste et pourrait connaître le jour le plus chaud de son histoire jeudi.

Les Pays-Bas sont également en alerte « orange », mis à part les îles les plus septentrionales, et en Allemagne, le mercure atteindra dans les prochains jours les 41°C dans la région de Cologne. La Sarre devrait battre quant à elle le record absolu de 40,3°C, datant de 2015, a précisé l’agence météo allemande DWD.

Enfin, la moitié de la Suisse est en alerte orange canicule et le service météo national prévoit « un dégel important en haute montagne » où l’isotherme 0°C sera mercredi à une altitude inhabituellement élevée de 4.800 m, soit plus haut que le point culminant du pays.