Bouteflika évacué à l’hôpital de Grenoble, selon la presse algérienne

285
DR.

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a été évacué à Grenoble dans le sud de la France. Depuis plusieurs jours, des informations faisaient état d’un voyage du président pour «des examens médicaux».

Selon plusieurs sites d’informations algériens, le président de la république, Abdelaziz Bouteflika (81 ans) aurait été évacué à la clinique d’Alembert à Grenoble. Selon le quotidien algérien, le matin d’Algérie, «L’avion médicalisé d’Abdelaziz Bouteflika a été repéré en train de survoler la frontière franco-suisse, pour atterrir dans la ville française, Grenoble, où le cardiologue attitré du chef de l’État exerce depuis des années».

La présidence de la république n’a pas démenti l’information rapportée par les médias et n’a toujours pas réagi. Le site Tamurt.info va plus loin et assure qu’au sein de l’agence algérienne (APS), tout le monde était au courant, mais des instructions ont été données pour ne pas diffuser l’information. Les détails et les raisons de ce voyage ne sont pas connues pour le moment, ce qui laisse la porte grande ouverte aux spéculations même si on parle de «contrôles routiniers».

 

Lire aussi : Bouteflika n’a pas pu recevoir MBS à cause d’une «grippe aiguë»

 

En août dernier, le président algérien Abdelaziz Bouteflika avait quitté Alger pour des « contrôles médicaux périodiques » à Genève, avait annoncé la présidence citée par l’agence d’Etat APS. La santé du président algérien fait l’objet de multiples spéculations dans son pays. L’AVC dont il a été victime en 2013 a affecté sa mobilité et son élocution. Ses apparitions en fauteuil roulant sont rares et il ne s’exprime plus en public.