Bonbonnes de gaz à Paris: trois hommes mis en examen par un juge antiterroriste

126
AFP

Trois hommes, dont deux fichés pour radicalisation islamiste, ont été mis en examen par un juge antiterroriste dans l’enquête sur les bonbonnes de gaz et le dispositif de mise à feu retrouvés dans le hall d’un immeuble de Paris, a indiqué samedi une source judiciaire.

Amine A., son cousin Sami B., et Aymen B., âgés de 28 à 30 ans, avaient été interpellés lundi soir et présentés vendredi soir à un juge. Ils ont notamment été inculpés de « tentative d’assassinat en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste ».