Blinken: la « solution à deux Etats », un israélien et un palestinien, reste la seule option

1705

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a affirmé mardi soir, au terme de sa visite à Jérusalem et Ramallah, le soutien des Etats-Unis à la solution « à deux Etats », un israélien et un palestinien et appelé les deux parties à créer un « meilleur environnement » pour y parvenir. 

« Au final, il est possible de reprendre les efforts pour parvenir à une solution à deux Etats, que nous continuons de considérer comme la seule façon d’assurer le futur d’Israël en tant qu’Etat juif et démocratique et bien sûr de donner aux Palestiniens l’Etat auquel ils ont le droit », a déclaré le chef de la diplomatie américaine lors d’une conférence de presse à Jérusalem.

Le secrétaire d’Etat n’a pas élaboré sur le rôle que les Etats-Unis, médiateur traditionnel du conflit israélo-palestinien, pourraient jouer dans cette perspective.

Il a en revanche mis en garde Israéliens et Palestiniens contre « toute mesure » risquant de provoquer une étincelle ou de saper la perspective d’un retour à la solution à deux Etats », citant « les activités de colonisation, de démolition, d’expulsion » ainsi que « les appels à la violence ou le financement de terroristes », « prise par l’un ou l’autre des parties ».

Les négociations de paix entre Israël et les Palestiniens, relancées sous l’administration de Barack Obama ont été suspendues depuis 2014, achoppant sur de nombreux points dont le statut de Jérusalem-Est et la colonisation israélienne des territoires palestiniens.