Bahamas: le bilan de l'ouragan Dorian atteint 43 morts, 70.000 personnes sans abri

à 9:30

Au 43 moins personnes ont péri après le passage dévastateur de l'ouragan Dorian dans les Bahamas, selon un bilan provisoire établi samedi par les autorités et qui devrait augmenter considérablement, au fur et à mesure de l’avancement de l’opération des secours.

Des centaines de personnes sont toujours portées disparues, ensevelies sous les décombres de Grand Bahama et des îles Abaco par le plus violent ouragan jamais survenu dans cet archipel des Caraïbes.

Des volontaires accompagnés de chiens de recherche continuaient à fouiller les quartiers sinistrés, tandis que les agences humanitaires mondiales s'empressaient de fournir de la nourriture et un abri pour environ 70.000 personnes, laissées sans abri dans deux îles du nord du pays.

"C'était comme si une bombe atomique avait explosé", a déclaré à CNN Sherrie Roberts, qui a survécu à Abaco lorsque Dorian a touché terre il y a presque une semaine en tant que tempête monstre de catégorie 5 et a continué à balayé les mêmes lieux détruits pendant près de 40 heures.

La situation a dégénéré en une "crise humanitaire", a déclaré vendredi le ministère des Services financiers des Bahamas dans un communiqué. Des efforts sont en cours pour amener des centaines de personnes évacuées à la sécurité, notamment sur un bateau de croisière arrivé samedi matin à Palm Beach, en Floride.

Des secouristes sont arrivés sur les îles Abaco avec des chiens renifleurs de cadavres et des glacières pour stocker les restes humains, a indiqué Joy Jibrilu, directeur général du ministère du tourisme et de l'aviation, ajoutant que les travailleurs ont également apporté du matériel permettant de compter les morts et de comprendre l'étendue des dégâts.

Les infrastructures endommagées ont entravé les efforts de recherche, les îles demeurant un fouillis de bâtiments éclatés, de toits déchirés, de poteaux électriques brisés et de véhicules dispersés.

Au moins 70.000 personnes sont sans abri à Abaco et à Grand Bahama, ont estimé les Nations Unies samedi. Un millier de bâches - des pièces solides en plastique imperméable - seront fournies pour remplacer les toits démolis des maisons, a annoncé l'Organisation internationale pour les migrations.