Au moins 156 morts dans des attaques de Daech en Syrie

156

Le bilan des victimes d’une série d’attentats menés mercredi par Daech dans le sud de la Syrie est passé à au moins 156 morts, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
« Au moins soixante-deux civils figurent parmi les morts », a indiqué le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, ajoutant que les attaques, qui ont secoué la province de Soueida, ont fait également plusieurs dizaines de blessés.
« Il s’agit du bilan le plus lourd dans cette province » entièrement contrôlée par les forces gouvernementales et jusque-là relativement épargnée par les violences, a précisé Abdel Rahmane.
C’est également l’une des attaques les plus meurtrières depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie en 2011. Suite à cette grande offensive, l’EI a pu s’emparer de trois villages au nord-est de la province. « Les Nations unies condamnent les attaques contre les civils » à Soueida, a affirmé dans un communiqué le coordinateur humanitaire de l’ONU en Syrie, Ali Zaatari.