H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Trois jours après, l’attention se concentre sur un imam d’une petite localité de Catalogne dont sont originaires plusieurs membres de la cellule jihadiste responsable des attentats. Celle-ci a été démantelée. Un homme est toujours en fuite. Le Figarofait le point.

     

    Un imam au centre de l’enquête

    L’attention des enquêteurs se concentre sur un imam de Ripoll, paisible localité catalane de 10.000 habitants à quelque 700 mètres d’altitude au pied des Pyrénées, dont sont originaires plusieurs membres de la cellule jihadiste responsable des attentats de Barcelone et Cambrils. La presse espagnole s’interrogeait sur le rôle de l’imam Abdelbaki Es Satty dans l’éventuelle radicalisation très rapide de plusieurs auteurs des attentats –des enfants d’immigrés marocains. Un dispositif a été mis en place samedi soir en Catalogne, impliquant des barrages en relation avec l’enquête, a annoncé la police.

     

    La cellule djihadiste démantelée

    Deux jours après les attentats qui ont fait 14 morts et une centaine de blessés en Espagne, l’enquête se poursuit. Mais le ministre de l’Intérieur espagnol, Juan Ignacio Zoido, a affirmé samedi que la cellule qui a mené les attaques terroristes de Barcelone et Cambrils a été démantelée. «Nous pouvons presque dire que la cellule est totalement démantelée à Barcelone, puisque des personnes sont mortes, des personnes ont été arrêtées et que des identifications ont été rapidement réalisées et que d’autres recherches sont en cours dont nous ne pouvons pas parler en ce moment», a-t-il indiqué. L’annonce a irrité la police catalane qui a rappelé que c’était elle qui dirigeait l’enquête.

    Le gouvernement espagnol a également annoncé qu’il n’élève pas de 4 à 5, le niveau maximum, le niveau d’alerte antiterroriste. En effet, il estime qu’il n’y a plus de risque d’attentat imminent.

    Cette cellule était selon les premiers éléments de l’enquête composée d’une douzaine de personnes. Ces derniers auraient été contraints de passer à l’attaque rapidement alors qu’une partie de leur arsenal, prévue pour une attaque de plus grande envergure, a explosé. Quatre des suspects ont été arrêtés, cinq ont été tués à Cambrils et trois autres identifiés restent recherchés. Mais deux d’entre eux pourraient avoir été tués dans l’explosion d’Alcanar.

     

    Un homme toujours recherché

    Younès Abouyaaqoub, un Marocain de 22 ans dont la photo a été diffusée, est toujours recherché par toutes les polices du pays. Selon les médias espagnols, il pourrait être le conducteur de la camionnette.

     

    30 Français blessés

    Le Quai d’Orsay a communiqué un nouveau bilan du nombre de Français blessés dans les attentats en Espagne samedi après-midi. «Le dernier bilan des victimes françaises dans les attentats en Espagne, établi par le Centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a recensé au total 30 blessés dans l’ensemble des attaques terroristes». Seize d’entre eux ont pu quitter les hôpitaux, mais 14 sont toujours pris en charge. «Cinq se trouvent dans un état grave», précise le communiqué.

     

    Les hommages continuent

    Les Ramblas de Barcelone se sont transformées en véritables sanctuaires en mémoire des victimes des attentats. Samedi, touristes et habitants continuaient de venir déposer des bougies et des fleurs. Samedi soir, le roi d’Espagne Felipe VI, s’est rendu sur l’avenue endeuillée et a déposé une gerbe de fleurs. Il a ensuite écrit quelques mots dans le registre de condoléances.

    L’Espagne a décrété trois jours de deuil national après l’attentat. Une minute de silence a également été observée à Nîmes pour le départ du Tour d’Espagne cycliste, La Vuelta.

     

    Share.

    Comments are closed.