Attaques racistes en Allemagne: le suspect incarcéré pour tentatives de meurtres

14

La justice allemande a placé en détention provisoire pour tentatives de meurtres l’Allemand accusé d’avoir délibérément foncé avec sa voiture sur des étrangers la nuit du Nouvel an, faisant huit blessés, a annoncé mercredi la police.

L’homme de 50 ans, animé par une hostilité contre les étrangers selon la police, avait précipité sa voiture à grande vitesse sur des groupes de personnes célébrant le Nouvel An dans la rue autour de minuit à Bottrop et Essen, deux villes de l’ouest du pays. Il avait été arrêté dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.

Le bilan des blessés, légers pour la plupart, est monté de 4 à 8 personnes, dont un petit garçon de 4 ans et sa mère de 29 ans d’origine afghane, et une fillette syrienne de 10 ans, détaille la police de Münster dans un communiqué.

La Syrienne de 46 ans grièvement blessée « a été opérée et se trouve désormais hors de danger », a-t-elle ajouté.

Tuer des étrangers

Le conducteur de la voiture, qui souffrirait de troubles mentaux, « avait clairement l’intention de tuer des étrangers », avait affirmé mardi le ministre de l’Intérieur régional Herbert Reul. La police et le parquet avaient parlé « d’attaques ciblées ».

L’homme ne s’était pas fait remarquer jusqu’ici par les forces de police. Selon des informations de l’édition en ligne de Der Spiegel, il a été soigné pour de problèmes de schizophrénie.

Au chômage depuis plusieurs années, il aurait par ailleurs déclaré à la police que « les nombreux étrangers étaient un problème pour l’Allemagne qu’il voulait régler », selon le Spiegel.