H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un homme de 19 ans a été tué et neuf personnes ont été blessées à l’arme blanche par un homme qui a été interpellé, samedi, dans la banlieue de Lyon, l’un des principales villes de France, selon les autorités et les secours.

    Selon les pompiers, le bilan s’élève à un mort et neuf blessés, dont un entre la vie et la mort.

    Les autorités avaient dans un premier temps fait état de deux agresseurs, mais la piste d’un second suspect a finalement été démentie par une source policière.

    Le suspect arrêté, dont les motivations ne sont pas connues, a été placé en garde à vue pour « assassinat et tentative d’assassinats », a indiqué à l’AFP le parquet de Lyon qui a été saisi.

    Le Parquet national antiterroriste (PNAT) surveille la situation mais n’est pas en charge du dossier à ce stade.

    Selon la chaîne de télévision BFM, le suspect se dirait afghan, né en 1986.

     

    L’attaque s’est produite vers 16H30 (14H30 GMT) aux alentours d’une station de métro de Villeurbanne, une commune limitrophe de Lyon.

    Un journaliste de l’AFP sur place a vu un corps emballé dans un sac mortuaire et emmené à bord d’une ambulance, des traces de sang au sol à proximité de la station de métro, autour de laquelle un large périmètre de sécurité était en place.

    Aucune indication n’a été donnée sur les motivations des agresseurs.

    En mai dernier, une attaque au colis piégé devant une boulangerie du centre de Lyon avait fait 14 blessés légers et suscité une forte émotion dans la troisième ville de France, jusque-là épargnée par la vague d’attentats jihadistes sans précédent (251 morts) qui a frappé la France depuis 2015.

    Un suspect arrêté trois jours plus tard, Mohamed Hichem Medjoub, un Algérien de 24 ans, a avoué avoir confectionné et déposé l’engin explosif après avoir « prêté allégeance en son for intérieur » au groupe Etat islamique (EI).

     

    Share.

    Comments are closed.