"Anti-arabes", "anti-juifs", "anti-pédés", voici Les Brigandes (vidéo)

à 11:00

Dans la famille des extrémistes qui s'essayent à la chanson, je demande Les Brigandes, un groupe de jeunes femmes profondément "anti-arabes", "anti-pédés" et "anti-juifs".
A ceux qui pensaient avoir tout vu sur YouTube, vous êtes loin du compte. Nous en tenons pour preuve cette pépite de l'antisémitisme, du racisme et de l'homophobie. Une abomination musicale où s'entrechoquent costumes de scène bon marché et chorégraphies venues d'un autre temps, le tout accompagné d'un texte musical profondément vide.

"Les Brigandes", c'est un groupe de femmes masquées façon Fantomas en moins cool, réactionnaires, d'extrême-droite et racistes, qui ont jugé bon de partager leur haine en chanson. Se déclarant antisystème, elles publient leur vidéo sur la plateforme du Comité de Salut National, groupuscule d'extrême-droite. Ça annonce la couleur… 

Sur YouTube, nous avons réussi l'exploit d'écouter trois de leurs chansons. La première, intitulée "Le tango du bidasse", est un hymne à l'arabe qui "mange des kebabs" et "cherche la bagarre". Ensuite, "Le grand remplacement" décrit l'arrivée de ces "méchants musulmans" et de "leur Coran". Mais, le plus beau reste leur titre "En enfer", dans lequel en bon diable, elles décident d'envoyer les journalistes, les politiciens et les juifs chez Satan. En ce qui nous concerne, c'est déjà l'enfer d'avoir écouté leur musique.