Les Algériens ne veulent pas des véhicules «made in Algeria»

3433
Crédit: DR

Les hashtags #boycottez et en arabe #Manechriche ont vu le jour en Algérie pour appeler au boycott des véhicules montés dans le pays, jugés trop chers.
Les internautes algériens ont lancé une campagne sur Facebook pour boycotter les véhicules «Made in Algeria», après que le gouvernement a publié les prix de sortie d’usine desdits véhicules. Les hashtags #boycottez et en arabe #Manechriche ont également vu le jour.
Les Algériens se plaignent des prix des véhicules assemblés dans le pays, qu’ils jugent trop chers par rapport à ceux trouvés dans d’autres pays. Plusieurs pages ont même établi des comparaisons entre les prix de sortie d’usine des deux catégories de véhicules.
À titre d’exemple, selon une page, le prix de sortie d’usine de la Dacia Logan (Renault) montée en Russie est de 610.000 dinars, avec un prix de vente estimée à 710.000 dinars. Par contre, la Renault Symbol montée en Algérie, de même gamme, affiche un prix de sortie d’usine de 1,14 million de dinars et 1,37 million de dinars pour ses deux catégories d’essence, tandis que le diesel coûte 1,60 million de dinars.