Algérie: l’ex-ministre de l’Industrie placé en détention provisoire

71

L’ex-ministre algérien de l’Industrie Youcef Yousfi poursuivi notamment pour « dilapidation de deniers publics » a été placé dimanche en détention provisoire, selon la télévision publique algérienne.

En poste entre 2017 et 2019, l’ex-ministre avait été placé il y a une semaine sous contrôle judiciaire.

M. Yousfi est poursuivi pour « octroi d’indus avantages lors de l’attribution de marchés publics et de contrats en violation des dispositions législatives », « dilapidation de deniers publics » et « abus de pouvoir et de fonction et conflit d’intérêts ».

Les dossiers de M. Yousfi et de 10 autres hauts responsables ou anciens responsables algériens avaient été transmis à la Cour suprême, juridiction compétente, dans l’enquête visant l’influent homme d’affaires algérien Mahieddine Tahkout.

M. Tahkout, proche du président déchu Abdelaziz Bouteflika, a été placé en détention provisoire il y a plus d’un mois, en compagnie de son fils et de deux de ses frères, dirigeants de son groupe, pour des affaires de corruption.