Algérie: un important site d’information bloqué, le gouvernement rejette toute responsabilité

1863

Depuis le jeudi 5 octobre, le site d’information Tout sur l’Algérie (TSA-Algérie) est inaccessible aux internautes algériens. Le ministère de la Communication se dédouane de toute responsabilité, tandis qu’Algérie Télécom fait le mort.

Le site d’information TSA-Algerie est partiellement hors service pour les internautes algériens depuis jeudi dernier, puisqu’il était inaccessible sur les réseaux d’Algérie Télécom et de Mobilis. Mais le site continue de marcher à l’étranger. « L’accès au site TSA est bloqué depuis jeudi soir sur les réseaux d’Algérie Télécom et de Mobilis », a affirmé la direction du journal dans un communiqué officiel.

« Nous ignorons les raisons de ce blocage. Nous avons tenté d’obtenir des explications de la part de l’opérateur historique mais Algérie Télécom refuse de coopérer avec nous », continue la même source.

Quant au ministre de la Communication, Jamel Kaouane, il s’est dégagé de toute responsabilité concernant l’affaire: « Quand vous avez une coupure de courant, vous devez vous adresser à Sonelgaz et non pas à moi! », a-t-il répondu au site. Sur les ondes de Chaîne 3 de la Radio nationale algérienne, Kaouane a également affirmé que son ministère « n’a rien à voir » avec ce blocage.

TSA-Algérie est le premier journal électronique en Algérie et le deuxième site de contenu le plus suivi du pays.