Algérie: le FLN demande à Bouteflika de briguer un 5e mandat

4388
Djamel Ould Abbès. Crédit: DR.

Malgré ses problèmes de santé, le président Bouteflika a le soutien de 700.000 militants du FLN pour se porter candidat aux présidentielles de 2019. La lutte contre le terrorisme et le retour de la paix dans le pays sont ses principaux atouts.
Djamel Ould Abbes, SG du FLN, a appelé ce samedi 7 avril le président Abdelaziz Bouteflika à briguer un 5e mandat en 2019, rapportent nos confrères algériens de TSA.
Le patron du FLN est revenu longuement sur les réalisations du président depuis son élection en 1999. Un bilan qui servira d’argument pour défendre la candidature Bouteflika.
Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires étrangères et membre du Comité central du FLN, a déclaré lors de cette réunion du parti: «Sous la direction de Bouteflika, l’Algérie est devenue une école dans le domaine de la déradicalisation». Messahel a également mis en avant la situation sécuritaire dans le pays qui s’est améliorée depuis l’arrivée du président Bouteflika.
Quant à la réunion du Comité central du FLN qui a été reportée à plusieurs reprises, Djamel Ould Abbes a avancé qu’elle aura lieu avant le mois de ramadan, date à laquelle le rapport moral et financier sera soumis au vote du Comité central. Mais avant cela, une commission du parti devra finaliser la rédaction du rapport portant les réalisations du président Bouteflika depuis 1999.