Algérie: Deux morts dans le crash d’un hélicoptère de l’armée

222

Deux gendarmes algériens ont été tués et un troisième a été grièvement blessé, dans la nuit de mardi à mercredi dans le crash de leur hélicoptère dans la wilaya de Nâama (ouest), a indiqué le ministère de la défense nationale.

« Un hélicoptère relevant de la Gendarmerie nationale, à son bord un équipage composé de trois cadres, a fait l’objet d’un crash la nuit de mardi, aux environs de Méchria dans la wilaya de Nâama, causant ainsi le décès de deux cadres de l’équipage et de graves blessures au troisième », explique le ministère qui ne précise pas les causes de l’accident.

Il s’agit du deuxième accident d’hélicoptère appartenant à l’armée algérienne en moins d’un mois.

Le 21 mai dernier, trois militaires algériens ont été tués dans le crash d’un hélicoptère de la marine nationale dans la région de Tipaza, près de la capitale.

En mars 2016, un hélicoptère militaire s’est écrasé dans le sud, faisant 12 morts et deux blessés, tous membres de l’armée.

Un autre appareil de l’armée de l’air algérienne s’est écrasé en 2014 dans le sud du pays lors d’un entraînement, tuant les deux pilotes.

Durant la même année, le crash d’un avion militaire dans l’est de l’Algérie avait fait 77 morts.