Algérie: 6 mois de prison pour l’ex-patron des patrons Ali Haddad

247
Ali Haddad, ancien dirigeant de la principale organisation patronale algérienne, le Forum des chefs d'entreprises (FCE), et fondateur et PDG d'ETRHB, n°1 privé du BTP en Algérie, figurait parmi le banc des accusés. DR

L’ancien patron des patrons algériens, Ali Haddad, riche homme d’affaires lié au président déchu Abdelaziz Bouteflika, a été condamné lundi à 6 mois de prison ferme pour la détention de deux passeports, ce qui est illégal en Algérie, selon la télévision nationale.

Haddad a été arrêté fin mars à la frontière avec la Tunisie en possession de deux passeports et de devises non déclarées, quelques jours avant la démission du président Bouteflika confronté à un mouvement de contestation inédit. Il est également, comme plusieurs autres hommes d’affaires et ex-responsables politiques sous le coup d’enquêtes anti-corruption en cours.