Algérie: 20 migrants disparus en mer après l'incendie de leur bateau

45
Image d'illustration. DR.

Vingt migrants sont portés disparus au large des côtes algériennes après l’incendie de leur embarcation jeudi et neuf autres, dont des nourrissons, ont été sauvés, a rapporté vendredi l’agence d’Etat APS.
Selon une source sécuritaire citée par APS, le bateau transportait au total 29 personnes, toutes algériennes, dont des enfants.
Parmi les neufs personnes secourues, dont deux bébés, cinq portent des traces de brûlures.
Elles ont été transportées vendredi à l’hôpital de Ténès, à 190 km à l’ouest d’Alger, après leur sauvetage par un navire sous pavillon libérien, a précisé APS.
Lire aussi : La Marine royale porte assistance à 196 subsahariens au large de Nador
Le directeur de l’hôpital, Mohamed Sayeb, a indiqué à APS que les survivants soignés étaient « tous dans un état stable ».
Un survivant cité par le site d’actualité Echourouk online a indiqué qu’un incendie avait ravagé l’embarcation quelque temps après leur départ d’Oran (nord-ouest) mercredi à minuit.
Les passagers ont alors sauté en mer pour échapper aux flammes, selon le site.
Lire aussi : Diapo. Béchar: l’accueil fraternel des Algériens aux supporters tangérois
La cause de cet incendie n’est pas encore connue.
Plus de 2.200 personnes sont mortes ou disparues cette année en tentant de traverser la Méditerranée vers l’Europe, selon l’Organisation internationale pour les migrations.