Algérie: 19 décès causés par la grippe saisonnière

Dix-neuf cas de décès, causés par le sous-type H1N1 de la grippe saisonnière, ont été recensés en Algérie, essentiellement au Centre et à l’Est du pays, a révélé, lundi à Alger, le chargé de la surveillance de la grippe à l’Institut Pasteur d’Alger (IPA), Dr Fawzi Derrar. 
« Nous nous attendions à un pic épidémiologique durant le mois de janvier et ce fût le cas depuis la deuxième moitié de celui-ci. A ce jour, le Centre national de référence de la grippe a recensé 19 décès, le dernier cas remonte au 31 janvier et concerne un sexagénaire, originaire de Bord Bou Arréridj », a déclaré DR. Derrar à la presse.
Et de préciser que tous ces décès ont été causés par le sous-type de la grippe saisonnière, le H1N1, et figurent parmi les 190 cas « sévères ayant nécessité une hospitalisation, essentiellement au Centre et à l’Est du pays ». A ce propos, la même source tient à attirer l’attention sur le fait que les analyses épidémiologiques ont révélé que toutes les personnes décédées n’étaient pas « vaccinées », d’où, a-t-elle insisté, l’impératif de la prévention.
« Face à une affection qui peut être à l’origine d’un décès, les citoyens doivent prendre leurs précautions en se vaccinant », a préconisé le chargé de la surveillance de la grippe à l’Institut Pasteur d’Alger.