Alexandre Benalla est-il un espion à la solde du Maroc?

à 14:15

L’affaire Alexandre Benalla secoue les médias français depuis la publication, le 18 juillet, d’un article dans le quotidien le Monde indiquant qu’un collaborateur de Macron aurait violenté des manifestants le 1er mai dernier.

Alors que l’affaire est en cours de jugement et le garde du corps licencié, les théories sur les origines de Benalla envahissent la Toile. Espion marocain ? Juif séfarade envoyé par le Mossad… les hypothèses complotistes font en tout cas les choux gras des partis d’extrême droite français.

La piste marocaine

Alexandre Benalla «originaire du Maroc, (…) aurait modifié son prénom pour le franciser, n’a pas laissé le souvenir du solide gaillard aux épaules larges qu’on lui connaît après les images de l’agression commise sur un manifestant le 1er mai dernier à Paris sur la place de la Contrescarpe», peut-on lire dans les colonnes de Le Parisien ce 21 juillet 2018.

Une affirmation corroborée par des médias de droite et conservateurs comme Valeurs Actuelles. Mais lorsque l’on regarde de plus près, les théories vont encore plus loin. Selon des journaux algériens, et le youtubeur « Aldo Sterone », Alexandre Benalla serait un espion marocain.

Benalla l’espion de Rabat?

Selon le site d’information algérien Algérie Patriotique qui cite des sources informées, Benalla serait un espion marocain qui opère pour la Direction Générale des Etudes et de la Documentation (DGED). «Alexandre Benalla a gravi les échelons doucement mais sûrement depuis qu’il fut introduit dans les rouages du Parti socialiste par l’ancienne ministre de l’Education, Najet Vallaud Belkacem, elle-même inféodée à Rabat, aux côtés de Rachida Dati, Myriam Al-Khomri, Audrey Azoulay et bien d’autres», écrit le journal algérien. Une théorie complotiste épinglée par le compte Twitter Conspiracy Watch le 21 juillet 2018 .

Alexandre Benalla, juif?

D'autres théories assurent qu'Alexandre Benalla serait juif. Sur Twitter et Facebook, les internautes racistes ou non n'hésitent pas à poster les théories les plus folles sur les origines du "bodyguard".

Tout ce que l'on sait réellement pour l'instant c'est que le garde du corps des Macron a grandi en Normandie. D'après les informations du journal local "le réveil normand", Benalla, 26 ans "serait né à Evreux (Eure) et aurait habité Rugles avec sa mère, professeur de mathématiques aux collèges de Breteuil et de Rugles. Alexandre, quant à lui, a été scolarisé à L’Aigle, au collège Foch, de 2001 à 2005 avant de rejoindre Bernay en 2008 (Eure).

 

En l'absence d'informations fiables sur les origines de Benalla, le mystère plane alimentant les spéculations les plus folles sur le passé du bodyguard. Une affaire digne du Watergate américain.