Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif: le social représente 75% des projets réalisés en 2020

78

L’Agence Bayt Mal Al-Qods Acharif a indiqué que le secteur des affaires sociales a représenté 75% du total des projets et programmes qu’elle a mis en œuvre au titre de l’année 2020, avec une valeur financière de 1,441 million dollars, sur un total dépassant 1,921 million dollars.

Dans son rapport annuel, l’Agence note que les programmes mis en œuvre dans le cadre de l’assistance sociale sont répartis entre le programme de vie décente, le parrainage des orphelins maqdessis et les colis alimentaires (pandémie du Covid-19), ainsi que le panier du Ramadan 1441 (pandémie du Covid-19).

« 12% du total des projets mis en œuvre cette année ont, également, été consacrés au secteur de la culture et à la protection du patrimoine culturel urbain (environ 241.210 dollars), tandis que le pourcentage alloué aux secteurs de la santé et de l’enseignement a atteint respectivement 8% (plus de 150.000 dollars) et 5% (88.600 dollars) », a fait savoir le rapport, notant que ces projets visent à protéger la ville d’Al-Qods et à soutenir ses habitants, dans le cadre des compétences et fonctions de l’agence.

Après avoir jeté la lumière sur le financement limité ces dernières années, le rapport relève que le rythme régulier de mise en œuvre, qui est d’environ trois millions de dollars par an, place l’Agence au premier rang des institutions opérant à Al-Qods, ajoutant que l’agence accorde également une attention particulière au soutien du secteur de l’enseignement et à la généralisation des bourses aux étudiants des universités, des écoles et des instituts supérieurs en Palestine, ainsi qu’aux étudiants maqdessis souhaitant poursuivre leurs études au Maroc, sachant que l’agence a offert cette année 20 nouvelles bourses au profit des étudiants de l’université Al-Qods.

Le rapport souligne, en outre, que l’agence s’emploie à encourager le secteur de l’habitat, de rénovation et la protection des biens immobiliers historiques, faisant remarquer qu’au cours de l’année 2020, l’agence s’est employée à poursuivre le programme de prêts renouvelables pour restaurer les maisons des familles maqdessis nécessiteuses, avec un montant de 5,3 millions de dollars.

 

Lire aussi : L'Agence bayt mal Al Qods: des projets de plus de 50 millions de dollars en vingt ans

 

En ce qui concerne la gestion de la pandémie de la Covid-19 à Al-Qods, le rapport indique que l’agence a élaboré un plan d’urgence doté d’un budget de 250.000 dollars pour soutenir les secteurs prioritaires, à savoir la santé, l’enseignement et l’assistance aux familles nécessiteuses pendant la période du confinement.

Parmi les réalisations de l’Agence au titre de l’année 2020, figurent le lancement d’une plate-forme électronique d’orientation et de soutien destinée aux associations et organisations d’Al-Qods, pour recevoir les demandes de projets adressées à l’Agence, qui ont atteint cette année 10 projets soumis par différentes organisations maqdessis, visant à renforcer l’identité nationale et soutenir la résistance des maqdessis, en plus de soutenir les étudiants par la promotion des programmes de formation et de sport.

Dans le cadre de la promotion de la communication avec les organisations maqdessis pendant la période du confinement, l’Agence a organisé un certain nombre d’activités à distance entre Rabat et Al-Qods, particulièrement la réunion consultative tenue en juin avec des organisations et des associations à Al-Qods sur le nouveau modèle de développement de partenariats à Al-Qods, à travers la plateforme électronique des projets.

Le rapport est axé sur la situation économique, sociale, pédagogique, culturelle et sanitaire dans la ville d’Al Qods, à la lumière de la pandémie de la Covid-19, le bilan d’action de l’Agence à Al-Qods pour l’année 2020 et la programmation et les perspectives de l’action de l’Agence à Al-Qods, au titre de l’année 2021.