Afrique: après le Maroc, la Tunisie veut à son tour intégrer la Cedeao

La Tunisie emboîte le pas au Maroc et s’active pour intégrer la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien, a annoncé l’intention de son pays d’intégrer la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), le 22 août à Tunis à l’ouverture du forum «Tunisian africain empowerment».

«Le repositionnement de la Tunisie sur le continent africain reste tributaire d’une action diplomatique globale qui accorde une place de choix à la communication culturelle et les échanges économiques », a déclaré Youssef Chahed, rapporte le journal Jeune Afrique.

L’hebdomadaire relève que cette décision initiée depuis quelques mois devrait être validée en décembre, lors de la prochaine rencontre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à Lomé (Togo). Un rendez-vous qui devrait connaître la participation du président tunisien, Béji Caïd Essebsi.

La même source rappelle que la Tunisie a d’ores et déjà été admise, le 4 juin 2017, comme membre observateur à l’occasion de la Conférence des chefs d’État de la Cedeao, qui s’est tenue à Monrovia (Libéria).