A l’instar du Maroc, l’Algérie s’apprête à lancer son satellite

16510

Quelques jours après le lancement du Satellite Mohammed VI-A par le Maroc, l’ Algérie annonce le lancement dans les prochains mois de son propre satellite Alcomsat-1 pour des besoins « militaires et stratégiques ».

L’Algérie lancera dans les prochains mois un nouveau satellite depuis la Chine qui répondra, entre autres, à ses besoins “militaires et stratégiques”, rapporte plusieurs sources médiatiques algériennes le 11 novembre dernier. Le projet révélé en novembre 2016 devait au préalable garantir une connexion Internet sans interruption dans toutes les régions du pays, explique Algérie Focus.

Cette décision algérienne survient quelques jours après le lancement le 8 novembre dernier du satellite marocain Mohammed VI-A, un satellite militaire réalisé par le consortium Thales Alenia Space et Airbus.

Le satellite Mohammed VI-A doit servir notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral.