11 jours après le décret royal, une saoudienne trouve la mort au volant

2229

À peine 11 jours après l’autorisation des femmes à conduire en Arabie Saoudite, un premier cas de décès d’une Saoudienne au volant a été enregistré.

Plusieurs sites d’information saoudiens ont annoncé, hier jeudi 5 octobre, qu’une femme a trouvé la mort en conduisant aux côtés de son mari.

Selon le journal saoudien « Al Watan », la femme en question apprenait à conduire en compagnie de son mari quand elle a percuté une barrière de béton. Grièvement blessée, elle est morte sur le coup. Son mari, quant à lui, a été hospitalisé dans un état grave.

Une triste nouvelle pour les Saoudiennes qui viennent tout juste de jouir du droit de conduire, après que le roi Salmane ait signé un décret autorisant la conduite automobile aux femmes à partir de juin 2018.