Mohamed Bamansour (FNTT): “Le Maroc se positionne en concurrent direct de destinations comme la Turquie ou l’Égypte”

Publié le
Tourisme. Mohamed Bamansour (FNTT): "L'offre touristique locale doit être améliorée"
© DR.

Dans cette interview accordée à H24info.ma, Mohamed Bamansour, président de la Fédération nationale du transport touristique (FNTT) livre ses impressions sur la saison touristique et les perspectives du secteur.

H24Info:  Quel est votre évaluation actuelle de la saison touristique en cours ?

Mohamed Bamansour: En tant que Fédération nationale du transport touristique au Maroc, nous avons observé une nette augmentation du nombre de touristes en 2024, avec l’accueil de 3,3 millions de visiteurs au premier trimestre. Cela représente une croissance significative de 12,8 % par rapport à l’année précédente, selon les données de la Direction des études et des prévisions financières. Les arrivées de touristes étrangers ont progressé de 15,4 %, tandis que celles des Marocains résidant à l’étranger ont augmenté de 9,8 % par rapport à 2023. En comparaison avec 2019, cette progression atteint 61 %, soulignant l’importance de ce segment dans la reprise du secteur. Cette tendance est attribuable aux programmes ambitieux lancés par le ministère et à l’énorme travail réalisé par les professionnels du secteur.

Que pensez-vous de l’offre touristique disponible et du rapport qualité/prix ?

L’offre touristique au Maroc présente une grande diversité et une richesse d’expériences, ce qui en fait une destination attrayante pour de nombreux voyageurs. Le pays offre une combinaison unique de culture, d’histoire, de paysages variés, notamment avec son désert, ses montagnes et ses activités nautiques. Cependant, il reste des efforts à faire pour élargir davantage les offres existantes et cibler de nouveaux segments de clientèle, comme le tourisme d’affaires.

En ce qui concerne le rapport qualité/prix, le Maroc est souvent perçu comme une destination abordable pour les voyageurs, proposant un bon rapport qualité/prix dans divers domaines tels que l’hébergement, la nourriture, les transports et les activités. Le Maroc a également progressé récemment pour se positionner en tant que concurrent direct de destinations telles que la Turquie et l’Égypte. Cependant, comme pour toute destination touristique, le rapport qualité/prix peut varier en fonction des choix spécifiques du voyageur, de la saison et de la région visitée.

Quels sont vos pronostics quant aux préférences des touristes marocains pour cet été ?

Cet été, nous prévoyons une augmentation du nombre de touristes marocains optant pour des destinations nationales. Les villes côtières telles qu’Agadir, Essaouira et Tanger pourraient connaître une popularité accrue en raison de leurs plages et de leur climat agréable. De même, les villes impériales comme Marrakech devraient attirer les voyageurs nationaux en quête de culture et d’histoire.

En qualité de spécialistes du tourisme, en partenariat avec le ministère, nous devons explorer la conception et la promotion d’offres touristiques spéciales conçues pour les citoyens marocains. L’objectif principal de cette initiative est de renforcer la compétitivité des destinations nationales par rapport à celles privilégiées par les résidents marocains.

Comment voyez-vous l’évolution du tourisme dans les prochains mois ?

Nous sommes actuellement en période de fin de basse saison, ce qui signifie que nous anticipons une baisse normale du nombre de touristes étrangers et une augmentation des touristes marocains résidant à l’étranger.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Mohamed Bamansour (FNTT): “Le Maroc se positionne en concurrent direct de destinations comme la Turquie ou l’Égypte”

S'ABONNER
Partager
S'abonner