Zagora: prison ferme pour les manifestants du « Hirak de la soif »

5944

Le tribunal de première instance de Zagora a condamné huit manifestants du Hirak de la soif, avec des peines allant de deux à quatre mois de prison ferme.

La verdict est tombé à propos des arrestations des manifestants du Hirak de la soif à Zagora. Le tribunal de première instance de la ville a condamné, dans la matinée du 31 octobre, huit personnes arrêtées en marge des protestations survenues au début du mois contre la pénurie d’eau potable à Zagora, avec des peines qui vont de deux à quatre mois de prison ferme, selon Othmane Rezkou, président de la section locale de l’Association marocaine des droits humains (AMDH).

Ainsi, trois manifestants ont écopé de quatre mois de prison ferme et une amende de 2000 dirhams, deux autres prévenus ont écopé d’une peine de trois mois ferme tandis que trois autres manifestants ont été condamnés à deux mois de prison ferme et 1000 dirhams d’amende. Tous ont été poursuivis pour atteinte à fonctionnaires lors de l’exercice de leurs fonctions, dégradations de biens publics et participation à une manifestation non autorisée.

Pendant ce temps, un procès de sept autres manifestants arrêtés en marge des manifestations de Zagora se poursuit devant le juge d’instruction près la Cour d’appel d’Ouarzazate. Huit autres mineurs poursuivis en état de liberté passeront également devant le juge du tribunal de première instance de Zagora.