Zagora: de nouvelles peines de prison ferme pour des manifestants du "Hirak de la soif"

à 9:46
Crédit AFP

La Chambre criminelle à la Cour d'appel de Ouarzazate a condamné 5 personnes poursuivies dans le cadre des manifestations du "Hirak de la soif" à Zagora à des peines de prison ferme. Le tribunal a innocenté deux mineurs poursuivis dans la même affaire.

Le verdict est tombé à propos des poursuites lancées à l'encontre de 7 manifestants du 'Hirak de la soif' à Zagora. La Chambre criminelle de la Cour d'appel de Ouarzazate a condamné à un an de prison, dont 3 mois sans sursis, un manifestant pour participation à une manifestation non autorisée et jets de pierre sur les forces de l'ordre, apprend-on du quotidien Almassae dans son édition du 18-19 novembre.

Le juge de la Cour d'appel a également condamné quatre autres manifestants à deux mois de prison fermes chacun, et une amende de 500 dirhams.

Le tribunal a par ailleurs innocenté deux mineurs des accusations formulées auparavant par le parquet général.

Ces personnes ont été arrêtées en marge des manifestations survenues au début du mois de septembre à Zagora pour protester contre le problème des pénuries d'eau dont souffre la ville depuis le début d'été.