Vols spéciaux de la RAM: des prix pas si fixes que cela…

8809

Après l’annonce de la fixation des prix pour les vols spéciaux de la RAM, plusieurs internautes ont été surpris de voir que ces prix annoncés n’étaient pas toujours respectés. Tour d’horizon.

Dans le cadre de l’opération exceptionnelle de l’ouverture partielle des frontières, la compagnie nationale Royal Air Maroc a décidé de fixer ses prix, suite à de nombreuses polémiques.

Dans un premier temps, la compagnie affirme que ses prix sont «alignés sur le niveau moyen des prix pratiqués depuis le début du lancement de cette opération spéciale, ces tarifs ont été bien étudiés afin de répondre à la demande des clients». Plus encore, les prix «sont inférieurs aux tarifs pratiqués en général, durant l’été, par la concurrence », explique la compagnie dans son communiqué.

 

Lire aussi: Après la polémique sur les vols spéciaux, la RAM fixe les prix

 

Si pour certaines destinations, ces tarifs sont respectés, pour d’autres, ils passent en revanche du simple au double. C’est notamment le cas pour les vols reliant le Maroc aux destinations européennes proposés dans des fourchettes variant de 2.200 DH à 5.5000 DH (aller simple en classe économique), indique la compagnie.

Du simple au double

Le prix fixé par la RAM pour un aller simple Madrid-Casablanca est de 2.200 DH, mais les prix proposés passent au double sur le site web de la compagnie. En effet, seuls les billets business sont disponibles pour les prochains jours. Par exemple, le vol pour le jeudi 23 juillet est proposé au prix de 4.470 DH.

Même chose pour le prix d’un aller simple depuis Istanbul (Turquie) vers Casablanca. Fixé à 4.185 DH, le prix du billet est parfois respecté, comme pour le jeudi 23 juillet, mais passe à 9.000 DH pour la classe bussiness à la date du samedi 25 juillet.

Les variations les plus impressionnantes sont celles constatées sur les vols depuis Doha (Qatar) et New York (États-Unis). Si la compagnie dit avoir fixé le prix pour un aller simple Doha-Casablanca, au prix de 2.500 QAR (soit un peu plus de 6.500 DH), il est quasi impossible de retrouver ce tarif sur le site web. Au lieu de cela, le client devra débourser la modique somme de 13.300 DH, pour un vol Doha-Casablanca le jeudi 23 juillet.

Depuis New York, le prix a été normalement fixé à 7.200 DH. Au lieu de cela, le prix d’un billet business à destination de Casablanca est commercialisé au prix de 15.625 DH  sur le site de la RAM.

Les vols pour le continent africain n’échappent pas non plus aux dérapages. À titre d’exemple, le billet simple depuis Casablanca et à destination de Dakar (Sénégal) est a priori fixé à 3.500 DH. Vérification faite, il est proposé au prix de 7.000 DH, soit le double, pour le vendredi 24 juillet.

Il est à noter que ces vols sont réservés aux Marocains et aux résidents au Maroc bloqués à l’étranger, ainsi qu’aux MRE et aux résidents étrangers au Maroc. Ces derniers devront également se soumettre à deux tests de dépistage (PCR et sérologique) et être placé en quarantaine à leur arrivée au Maroc.

Réponse de la RAM: «Les prix fixes ne concernent que les billets en classe économique. Le système a pu subir certains bugs, mais nous avons tenté de mettre à jour le site au plus vite avec les nouveaux prix fixes, et ce avant de communiquer cette décision. S’il y a une erreur sur le site web et que le client a déjà effectué cette transaction alors bien sûr nous le rembourserons, en appliquant nos tarifs préalablement fixés».