H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    A la suite de la confirmation de la rentrée scolaire prévue ce jour, vendredi 1er octobre, le ministère de l’Education nationale, en collaboration avec celui de la Santé, a mis à jour le protocole sanitaire destiné aux établissements scolaires afin de protéger au mieux les élèves, étudiants, personnels et enseignants. Parmi ces mesures, la vaccination est obligatoire pour accéder au transport scolaire et à l’internat. 

    Destiné aux directeurs des AREF, des établissements publics et privés et des professeurs, le ministère de l’Education nationale a édité jeudi 30 septembre un document de 13 pages pour communiquer les consignes du nouveau protocole sanitaire.

    Dans ce courrier, conçu en collaboration avec le ministère de la Santé, et dont H24Info détient copie, le ministère rappelle que l’enseignement présentiel est adopté pour tous les niveaux du privé, du public, et des missions, « avec la possibilité de bénéficier du dispositif «enseignement à distance» pour les étudiantes dont les familles le souhaitent ».

    Dans son « Protocole sanitaire pour les établissements d’enseignement », le ministère édicte ses mesures en huit parties: (1) contexte général, (2) procédures préalables à l’ouverture d’établissements d’enseignement, (3) mesures préventives dans les établissements d’enseignement, (4) mesures de prévention pour la protection individuelle, (5) mesures de nettoyage et de stérilisation des espaces et équipements dans les établissements d’enseignement, (6) mesures de contrôle, suivi et intervention rapide, (7) mesures pour étudier dans les établissements d’enseignement en cas de découverte de cas positif, (8) le plan de communication, de mobilisation et de sensibilisation.

    Les directeurs d’établissements sont invités à mettre en place un cadre à l’établissement d’enseignement pour coordonner les opérations de prévention prescrites; tenir une réunion de coordination au niveau de chaque établissement d’enseignement, sous la supervision d’un responsable de la santé scolaire, avant le début de l’étude, afin d’informer sur les mesures de prévention à respecter; prévoir un mécanisme d’écoute et de communication avec les élèves afin de leur apporter toutes les consignes et éclaircissements liés aux mesures de prévention.

    De manière générale, il s’agit de « continuer d’appliquer des mesures préventives pour assurer des conditions de sécurité sanitaire dans les établissements d’enseignement et de formation tout au long de la saison scolaire 2021-2022. » De leur côté, les parents et tuteurs doivent s’engager à « ne pas autoriser un élève(e) qui présente des symptômes d’infection au covid-19 à se rendre dans l’établissement scolaire, et à contacter l’aide médicale via les numéros attribués par le ministère de la Santé, afin de présenter le cas et demander conseil ».

    Vaccination obligatoire pour prendre le bus scolaire et l’internat

    Au delà des mesures de stérilisation des équipements, nettoyage des espaces, signalisation, les élèves et le corps administratif et professoral sont tenus de maintenir le port du masque à l’intérieur de l’école et dans les cours de récréation, la distanciation sociale, le lavage régulier des mains, la prise de température, la ventilation des salles de classe, éviter les poignées de main et les câlins, ainsi que les rassemblements.

    L’échange de fournitures scolaires entre élèves est interdit, tout matériel individuel est à usage privé.

    Le port du masque est une procédure obligatoire pour tous, notamment à l’intérieur des bus des transports scolaires. Il est obligatoire d’obtenir au moins la première dose de vaccination pour pouvoir bénéficier du transport scolaire qui est nettoyé avant et après chaque trajet. La liste nominale des élèves est établie quotidiennement pour chaque bus.

    Pour accueillir les élèves, les établissements scolaires doivent mettre en place:

    • Au moins deux couloirs;
    • Un programme d’entrée et de sortie pour contrôler l’afflux d’étudiants et d’étudiantes;
    • Un processus d’entrée dans l’institution sous forme de groupes, afin d’éviter la surpopulation.

    Ils doivent également:

    • Éviter le rassemblement des mères, des pères et des tuteurs à l’entrée de l’établissement d’enseignement;
    • Mesurer la température et stériliser les mains avec un désinfectant à base d’alcool avant d’entrer dans l’établissement.

    Pour le service de la cantine, il faut:

    • Prolonger la durée du service de restauration pour éviter la surpopulation dans les cantines scolaires et adopter des périodes différentes pour fournir ce service;
    • Proposer des repas nutritionnels adaptés aux conditions de la pandémie, les emballer dans des boîtes individuelles en plastique et les servir dans des contenants à usage unique;
    • Étudier la possibilité de servir des repas en dehors des cantines scolaires.

    Sur les terrains de sport:

    • Réduire au maximum le nombre d’élèves au sein des groupes de travail;
    • Désinfection des magasins d’équipements et d’équipements sportifs et de vêtements avant et après leur utilisation;
    • Des apprenants féminins et masculins portant des masques en les recevant et en sortant des stades sportifs;
    • Se laver et se désinfecter les mains régulièrement;
    • Évitez les poignées de main et les câlins;
    • Ne pas échanger les bouteilles d’eau.

    En ce qui concerne les internats, il est nécessaire de:

    • Etre vacciné avec au moins la première dose pour pouvoir bénéficier de l’hébergement;
    •  Se laver les mains à l’eau et au savon ou avec des désinfectants à base d’alcool avant d’entrer dans l’espace, d’utiliser des mouchoirs en papier et de les jeter à la poubelle;
    • Respecter la distanciation physique à l’entrée et entre les lits prévus pour dormir à l’intérieur des dortoirs communaux.

    En cas de découverte de cas positifs dans l’établissement

    Lorsque des symptômes d’infection par la maladie covid-19 apparaissent sur un élève à l’intérieur de l’établissement scolaire, il doit s’isoler immédiatement dans l’espace prévu à cet effet; s’assurer qu’il porte le masque médical disponible dans l’établissement; contacter son tuteur; informer les autorités sanitaires en appelant les numéros désignés par le ministère de la Santé à cet effet, et en contactant le médecin du centre de santé concerné pour prendre les mesures immédiates nécessaires.

    Si l’affaire concerne un des membres du personnel travaillant dans l’établissement, il doit être isolé dans l’espace prévu à cet effet et s’assurer qu’il porte un masque médical, et informer les autorités sanitaires en appelant les numéros alloué par le Ministère de la Santé à cet effet, et en contactant le médecin du centre de santé concerné pour prendre les mesures immédiates nécessaires.

    Voici la procédure de gestion de l’étude dans les établissements d’enseignement en cas de découverte d’une infection positive au virus. Trois schémas sont possibles:

    1. Lorsque trois cas ou plus sont enregistrées dans le même département dans un délai d’une semaine: la décision est prise de fermer le département et d’approuver l’enseignement à distance pour une durée de 7 jours par le directeur de l’établissement d’enseignement, les étudiants n’étant pas obligés de passer un test PCR, que ce soit en début ou en fin de la période de suspension des études d’assiduité.
    2. Lorsque 10 cas ou plus sont enregistrées dans différentes salles de classe au niveau de l’établissement: la décision de fermer l’établissement et d’approuver l’enseignement à distance pour une période de 7 jours est prise, en coordination avec les autorités compétentes.
    3. Lorsqu’un professeur, un cadre administratif ou un responsable de services est infecté: la quarantaine de la personne contaminée est respectée pour une durée de 7 jours, avec surveillance des personnes en contact pendant cette période. Il est à noter que la recherche des contacts des personnes infectées par le virus doit être réalisée conformément au guide de gestion des contacts en opération.

    Des travaux devraient également être menés pour poursuivre le processus de vaccination avec les première et deuxième doses après le début de la rentrée, au niveau de tous les centres de vaccination, ainsi qu’au travers des unités médicales mobiles désignées à cet effet, tout en poursuivant le processus de sensibilisation de la participation intensive des familles et des élèves à ce processus.

    Share.

    Comments are closed.