Voici la listes des films subventionnés par le CCM cette année

374
Siège du Centre cinématographique marocain à rabat. Crédit: DR

La Commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques, qui a tenu sa première session au titre de l’année 2019, du 22 au 26 avril à Rabat, a dévoilé les projets de films admis à l’avance sur recettes au titre de la 1ère session de 2019.

Lors de cette session tenue au siège du Centre cinématographique marocain (CCM) sous la présidence de Fatema Loukili, la Commission a examiné 25 projets dont 21 films de long-métrage fiction, deux projets de films documentaires, deux projets de court-métrage fiction et deux projets de scénario de film long-métrage fiction, candidats à l’avance sur recettes avant production, fait savoir un communiqué du CCM. La Commission a aussi examiné 15 projets de films de long-métrage documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, candidats à l’avance sur recettes avant production, et a visionné trois films de long-métrage et un film de court-métrage candidats à la même avance, ajoute le communiqué.

Au terme de ses délibérations, la Commission a décidé d’accorder les avances sur recettes (avant production) d’un montant de 4 millions de dirhams (MDH) au projet du film de long-métrage « Backstage » présenté par la société « Lycia Production », qui sera coréalisé par Khalil Benkirane et Afef Ben Mahmoud d’après le scénario d’Afef Ben Mahmoud. Le même montant est alloué au projet du film de long-métrage « Alaadine » présenté par la société Image Factory, qui sera réalisé par Ali El Mejboud d’après le scénario d’Ali et Zineb El Mejboud.

Lire aussi: Après le ras-le-bol des professionnels du cinéma, le CCM audité par Jettou

La Commission a décidé l’octroi d’un montant similaire au projet du film de long-métrage « Redemption Day » présenté par la société « H Films », qui sera réalisé par Hicham Hajji, d’après son propre scénario, idem pour le projet du film de long-métrage « Jrada Malha » présenté par la société « Folks Box », qui sera réalisé par Driss Roukhe, d’après le scénario de Driss Roukhe et Adnane Mouhejja. En outre, un montant de 200 mille dirhams est accordé au projet du film de court-métrage « L’effet Papillon » présenté par la société « DS Prod », qui sera réalisé par Ali Benjelloun, d’après le scénario d’El Houssain Chani.

S’agissant de la contribution à l’écriture de scénario, la Commission a décidé d’allouer un montant de 100 mille dirhams pour le film de long-métrage « Touda » de Daoud Aoulad-Syad, présenté par la société « La Prod », et le même montant pour le film de long-métrage « Regarde-moi » d’Ayoub Lahnoud, présenté par la société « La Fabrik du film ».

Lire aussi: Censure d’Exodus: les producteurs marocains se mobilisent, le CCM répond

Pour ce qui est de la contribution à la réécriture de scénario, les films de long-métrage « Il était une fois à Casablanca » de Driss Chouika (présenté par la société « D&R Productions »), « CUT » de Said Azar (présenté par la société « Azalea Productions »), « L’Oasis des eaux gelées » de Raouf Sebbahi (présenté par la société « Ozz Films »), « Rosalinda » de Hicham El Jebbari (présenté par la société « Nelmo Production ») et « Triple A » de Jihane El Bahhar (présenté par la société « JE Film »), ont reçu chacun un montant de 80 mille dirhams.

En ce qui concerne les documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraouis hassanis, la Commission a décidé d’octroyer, à titre de contribution à la réécriture de scénario, des avances sur recettes d’un montant de 50 mille dirhams à chacun des sept documentaires de long-métrage retenus, à savoir « الغالية أو حكمة البيضان » (présenté par la société « Faouzi Vision », réalisé par Hassan Boufous d’après le scénario de Mohamed Jamali), « La porte ouverte » (présenté par la société Laayoune PRO » et réalisé par Jawad Babili, d’après le scénario de Ali Masdour), « Justice de l’histoire » (présenté par la société « Imlili Production » et réalisé par Kouider Bennani d’après le scénario de Abdelwahab Sibaouia).

Il s’agit aussi des documentaires de long-métrage « Assa Malga Salihine » (présenté par la société « 7ème Art Production » et réalisé par Mohamed Raid El Meftahi d’après le scénario d’Abdelkader Atouife), « الجمل بما حمل » (présenté par la société « Plot Pictures » et réalisé par Ayoub El Goumiri, d’après le scénario d’Aomar Mayara, « لمحالي » (présenté par la société « Network Film Agency » et réalisé par Allal El Alaoui, d’après le scénario d’Ali Salem Yara et « زوايا الصحراء، زوايا الوطن » (présenté par la société « Fann PROD » réalisé par Majida Benkirane d’après le scénario de Cherqui Ameur).

Par ailleurs, la Commission a décidé l’octroi (après production) d’un montant de 100 mille dirhams au film de court-métrage « Zanzana » (présenté par la société « Multimedia Joining Services », réalisé par Rabii El Jawhari d’après le scénario de Mahmoud Madi), un montant de 800 mille dirhams au film de long-métrage « Promenade nocturne » présenté par la société Global Media Africa, réalisé par Aziz Tazi d’après son propre scénario. Le même montant (800 mille DH) a été alloué à deux autres films de long-métrage, à savoir « Merci (Laaziza), présenté par la société « First Poly Production » et réalisé par Mohcine Besri d’après son propre scénario et « Hala Madrid Visca Barça » (présenté par la société Chaoui Production et réalisé par Abdelilah El Jaouhary, d’après le scénario de Othmane Acheora). La première session de la Commission d’aide à la production des œuvres cinématographiques au titre de l’année 2019 s’est tenue en présence de Mmes Bahaa Trabelsi, Sonia Terrab, Nezha El Hadrami, Rachida Saadi, Souâd Lamriki et Majdouline El Alami et MM. Charafeddine Zine Elaabidine, Abdennaji Mirani, Azzeddine Hachimi Idrissi et Abdelkhalak Sakhi.