Violée, tatouée et séquestrée pendant un mois, le cauchemar d’une mineure à Ksar El-Kébir

Un scandale sexuel a éclaté récemment à Ksar El-Kébir. Une jeune fille, âgée de 15 ans, a été victime d’agression sexuelle et de séquestration pendant près d’un mois.

Une mineure de Ksar El-Kébir a vécu un cauchemar ces derniers temps. La jeune fille a été kidnappée, séquestrée et violée pendant plusieurs fois au point de tomber enceinte.

Selon le portail Alyoum24, le coupable, qui connaissait la victime, l’a attiré dans une maison abandonnée avant de la séquestrer pendant près d’un mois. Il obligeait sa victime à prendre des psychotropes pour pouvoir la violer.

La même source ajoute que le suspect a tatoué son nom sur le corps de la victime, avant de la libérer le 31 octobre dernier.

Tayeb Bouchiba, coordinateur régional de l’Association « Matqish Weldi (Touche pas à mon enfant) », a indiqué dans une déclaration livrée à Alyaoum24 que la victime est traumatisée et se trouve dans une situation très critique. Bouchiba a fait savoir que l’association soutiendra la victime pour surmonter sa crise et poursuivre l’auteur des faits.

Ce drame n’est pas sans rappeler l’affaire de Khadija qui a été victime d’un viol collectif et dont le corps a été tatoué par ses bourreaux.