Violation de l’état d’urgence: cinq personnes d’une même famille interpellées à Casablanca

8405
DR.

Les éléments de la Police judiciaire du District de sûreté de Ben M’sik à Casablanca ont interpellé, dimanche soir, cinq personnes d’une même famille, âgés de 20 à 60 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de violation de l’état d’urgence sanitaire, d’outrage à des fonctionnaires publics dans l’exercice de leurs fonctions, de refus d’obtempérer et de vandalisme ayant provoqué des dégâts matériels sur un véhicule de police.

Les éléments de la Police judiciaire étaient intervenus pour interpeller un suspect à Hay Sbata à Casablanca, qui faisait l’objet de plusieurs avis de recherche sur le plan national pour son implication présumée dans l’utilisation d’un véhicule sans l’autorisation de son propriétaire et agression avec violence sur mineur, mais un certain nombre de ses proches avaient opposé une résistance farouche à l’interpellation en jetant des pierres, ce qui a entraîné des dégâts matériels au niveau d’un véhicule de police secours, indique la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que les éléments de la police, soutenus par des renforts, ont réussi à rétablir l’ordre et interpeller cinq suspects.

Quatre suspects ont été placés en garde à vue, tandis que le cinquième mis en cause a été placé à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les tenants et les aboutissants de cette affaire, alors que les recherches et les investigations sont toujours en cours pour appréhender le reste des complices présumés de ces actes criminels, conclut le communiqué.