Vingt-huit migrants portés disparus près des côtes marocaines

424

L’OIM a annoncé vendredi que 28 migrants sont portés disparus au large du Maroc alors que six autres ont été secourus jeudi soir.

Depuis le début de l’année, 174 personnes ont trouvé la mort en tentant de franchir la Méditerranée pour rejoindre l’Espagne, contre 121 sur la même période de l’année dernière, a précisé Joel Millman, porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Selon l’agence onusienne, citée par Reuters, en 2017, 19.668 arrivées ont été enregistrées sur les côtes espagnoles via cette route migratoire de l’Ouest méditerranéen qui gagne de l’ampleur.

La même source relève que la majeure partie des traversées méditerranéennes se  concentre sur la Méditerranée centrale, entre la Libye et l’Italie.

L’OIM note, par ailleurs, que la Méditerranée est la frontière la plus meurtrière au monde.