Vignette automobile: plus de 3 milliards de recettes en 2018

246

Les recettes de la vignette automobile ont augmenté de 34% entre 2017 et 2018, enregistrant un montant total de 3,16 milliards de dirhams contre 2,4 milliards de dirhams l’année précédente.

Cette hausse s’explique notamment par l’intégration de la taxe à l’essieu appliquée aux poids lourds, rapporte L’Économiste dans son édition du jour. Cette taxe, incorporée dans la vignette automobile en 2018, a généré 566,7 millions de dirhams de recettes.

Autre facteur de cette augmentation: la dématérialisation de la taxe spéciale annuelle. Les automobilistes peuvent payer leur vignette en ligne sur la plateforme mavignette.ma, mise en place par le CMI (centre monétique interbancaire) en partenariat avec la Direction générale des impôts (DGI). Plus de macaron, le paiement de la taxe est attesté par la remise d’un reçu de paiement, qui vaut également lors d’un contrôle en circulation.

 

Lire aussi : 4 choses à savoir sur la vignette automobile 2019

 

La plateforme en ligne a généré plus d’1,1 milliard de dirhams en 2018, soit plus d’1 million de paiements et la moitié des vignettes payées, selon nos confrères de Médias24. 81% des transactions réglées en ligne sur le site dédié ont été effectuées par carte bancaire.

 

Lire aussi : Vignette automobile: pas d’augmentation en 2019

 

La digitalisation des services gouvernementaux et le développement du paiement électronique vont bon train principalement grâce à la plateforme de paiement multicanal Fatourati. Elle permet d’encaisser la TVA, l’IR et l’IS mais également les factures des opérateurs de télécoms, les régies et sociétés de distribution d’eau et d’électricité ou autres administrations publiques.

Pour 2018, 85% des impôts ont été payés en ligne, via cette plateforme, soit 120 milliards de dirhams sur 149,8 milliards, selon les chiffres publiés par L’Économiste.