Vidéos. Mehdi Chafiî, un médecin en colère

13319

À Tiznit, les gens le saluent dans la rue. Sur les réseaux sociaux, les internautes le décrivent comme « une victime du système de la corruption qui range les hôpitaux »  et louent son courage et son intégrité. Détails sur le parcours d’un chirurgien pédiatre dont les nombreuses déclarations défrayent la chronique depuis quelques mois.
Du haut de ses 34 ans, Mehdi Chafiî a à son actif un nombre important de réalisations qui lui ont valu le respect d’un bon nombre de ses collègues et l’admiration de ses patients. En plus d’un Doctorat de la faculté de médecine et de pharmacie à Casablanca obtenu en 2009, il décroche un diplôme de chirurgie pédiatrique de la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca en 2015. Durant son parcours il découvre la médiocrité de la couverture médicale dans la région Guelmim, mais c’est à Tiznit que sa carrière prend un tournant.
Au centre hospitalier provincial de Tiznit, où il travaille depuis 2017, il réalise plus de 560 opérations gratuites pour les patients les plus démunis en 8 mois. Mais c’est aussi à ce centre que Chafiî  « fait connaissance avec les nombreux dysfonctionnements du secteur de la santé en général », ainsi qu’avec la « corruption qui est monnaie courante au sein du centre hospitalier où il exerçait ses fonctions », selon ses dires.
Un système « frauduleux » auquel il n’adhère pas et contre lequel il décide de se battre jusqu’au bout. Le jeune médecin multiplie les déclarations dans les médias et sur les réseaux sociaux pour dénoncer la précarité des soins dans le centre hospitalier de Tiznit. Ce qui va lui valoir l’agacement des responsables et un passage devant le conseil disciplinaire de l’hôpital en mars dernier.
Excédé par son jusqu’au-boutisme, le directeur du centre hospitalier provincial de Tiznit porte plainte contre le médecin pour diffamation, à cause des « déclarations du jeune médecin sur Facebook ».

Publiée par Mohamed Rais sur Mercredi 25 juillet 2018

Le chirurgien pédiatre n’abandonne pas pour autant « son combat », soutenu par de nombreux acteurs de la société civile et par ses concitoyens. Mais lorsque le verdict du tribunal statue en faveur du directeur, Chafiî décide d’envoyer une lettre de démission au ministre de la Santé, lui faisant part de sa situation.
Sur une vidéo diffusée en masse sur les réseaux sociaux, le médecin déclare même que « si le Maroc ne veut pas de lui, il ira à l’étranger ».

j'ai vu sa vidéo avant qu'il monte dans sa voiture et les gens étaient autours de lui, les gens les simples citoyens l'aiment … mais les autres qui n'aiment pas le peuple ne l'aiment pas voilà son histoire :Story : L'hôpital1- Il était une fois , un jeune étudiant qui rêvait d'être médecin pour soigner ses concitoyens et apporter quelque chose à son pays.2- Alors il bossait , il bossait , il a tout sacrifié pour réaliser son rêve, il étudiait nuit et jour , il avait même largué sa copine pour arriver à son objectif3- Puis le rêve se réalisa, à force de travail et de persévérance, il est maintenant chirurgien , avec même son propre bureau la vie est belle4 – Tout l'hôpital se demande qui est ce jeune médecin, allure d'acteur de cinéma, les infirmières veulent tout savoir, ça discute, ça papote , le sujet n°1 , C'est lui5- Le médecin lui il est dans son bain , il est devenu pédiatre, donne du sourire aux enfants et tout lui sourit6 – le jeune pédiatre doit travailler sous les ordres de son supérieur, le grand médecin chef , un vieux de la vieille comme on dit7- le pédiatre opère nuit et jour , il dort pas , il est motivé, il veut soigner tous les enfants du monde , C'est sa mission il en est convaincu8- Le rythme du travail du jeune médecin commence à déranger les infirmières, elles n'ont pas l'habitude de bosser jusqu'à des heures tardives , ça ne peut plus continuer , ça se plaint9- l'infirmière , au nom de ses collègues se plaint auprès du médecin chef , qui est aussi directeur de l'hôpital, trésorier, caissier , promoteur immobilier et accessoirement député parlementaire10 – Le lendemain , le directeur essaye de raisonner le jeune pédiatre en lui conseillant de lever le pied , de venir qu'à 11h du matin de prendre des vacances " Tu es encore jeune amuse toi " lui dit -il11 – En vain , le jeune pédiatre continue son rythme effréné et écrit même une lettre au ministre dénonçant les lobbys du FASSAD à l'hôpital12 – Alors le directeur emploie la méthode forte , la guerre est déclarée, il place un vigile avec un chien dangereux pour faire peur aux malades , interdiction d'entrer , comme ça pas de malades , pas d'opération13 – Le pédiatre ne se laisse pas faire , il organise une manifestation devant l’hôpital , avec le soutien de ses malades , "on ne me laisse pas travailler " non au FASSAD " le jeune médecin y croit , HT Facebook , y'en a assez , il va changer ce pays14- Le directeur contre attaque il porte plainte , C'est pas un jeune médecin né de la dernière pluie qui va nous apprendre à diriger un hôpital, il donne même l'ordre aux infirmières de boycotter les opérations du pédiatre15 – Le pédiatre décide de balancer tous dans les médias, les petites combines du directeur, les malversations , le TSEMSIR des infirmières, la TEDWIRA de l'agent de sécurité, le sujet intéresse, c'est David contre Goliath, l'affaire prend de l'ampleur16- Jour J , le jeune médecin arrive au tribunal , avec ses soutiens , les associations , le petit peuple est avec lui, c'est son jour , oui il y croit, on va tordre le cou au FASSAD17 – Quelques heures plus tard , verdict , le médecin sort déçu, il est débouté, le tribunal a statué en faveur du directeur , avec même une peine pour diffamation contre lui , il est dégoûté , Il envisage même d'arrêter la médecine18 – Le directeur se félicite de cette décision, les infirmiers aussi, on organise même un pot pour fêter ça, ils vont enfin pouvoir reprendre le rythme normal de l'hôpital, à savoir 11h – 11h 30 , et donner des rendez vous sur 6 mois , tout est bien qui finit bien, vive le Maroc.From Twitter via @donilapute

Publiée par ‎إبراهيم المغيفري‎ sur Mardi 24 juillet 2018

Cette histoire a ému de nombreux internautes qui ont exprimé leur solidarité avec le médecin.

تضامني التام مع الدكتور مهدي الشافعي

Publiée par Fatine Hilal Bik sur Mardi 24 juillet 2018