Vidéos. Coronavirus: bloqués au Maroc, des Français témoignent leur désarroi

DR.

Depuis la suspension des liaisons maritimes et aériennes entre le Maroc et la France, des centaines de ressortissants français sont actuellement bloqués au Maroc. Témoignages.

Plusieurs vidéos tournées samedi dans les aéroports du royaume font état d’une situation sans précédent. On y voit des centaines de touristes bloqués après les suspensions enchaînées des liaisons aériennes avec plusieurs pays européens.

Pris de court, des touristes au Maroc sont actuellement bloqués et ne parviennent pas à trouver une solution, malgré le dispositif enclenché par les autorités française pour leur rapatriement,  qui reste selon eux «très flou».

Joséphine, 20 ans, est actuellement bloquée à Marrakech. Arrivée lundi au royaume, elle a dû écourter son voyage, après que les autorités marocaines aient annoncé, ce vendredi 13 mars, la suspension des laissons entre le Maroc et la France. «Je devais repartir dimanche, mon vol a été annulé, j’en ai pris un deuxième vers le Portugal, qui a été lui aussi annulé», nous explique-t-elle avec inquiétude.

 

Lire aussi: Le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique et le Portugal

En effet, après avoir annoncé la suspension des laissons avec l’Algérie, l’Espagne et la France dans un premier temps, le Maroc a décidé d’étendre cet ordre de suspension sur ses liaisons avec le Portugal, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Bien que la possibilité de passer par un autre pays ait été envisagée par certains dans un premier temps, les frais en découlant sont plutôt dissuasifs. «Les prix sont exorbitants, les avions sont complets, et à tout moment les pays interdisent à leur tour l’accès», s’insurge Thomas, bloqué à Marrakech, qui qualifie la situation d’«insensée».

Pour faire face à cette situation, l’ambassade de France au Maroc a mis en place un dispositif et des numéros d’urgence par villes à disposition de ses ressortissants. Sur Twitter, Hélène Le Gal, ambassadrice de France au Maroc, a déclaré que les services de l’ambassade travaillent «24/24 et ont répondu à plus de 1000 appels».

La situation est telle que le ministre français des Affaires étrangères a affirmé s’être entretenu avec son homologue marocain, Nasser Bourita «à plusieurs reprises hier et ce matin pour faciliter le retour de nos compatriotes du Maroc». Et d’ajouter que «des premiers vols ont pu repartir ce matin vers la France».