Vidéo. Visite guidée du nouveau terminal 1 de l’aéroport Mohammed V

439
D.

A l’occasion de la visite de presse organisée ce matin, Zouhair Mohammed El Aoufir, directeur général de l’Office National Des Aéroports (ONDA), Abdelhak Mazzour, directeur de l’aéroport Mohammed V et Azzedine Baddou, architecte du projet ont présenté le nouveau terminal 1 de l’aéroport de Casablanca.

Inauguré par le roi Mohammed VI le 22 janvier dernier, ce nouveau terminal a vu sa capacité d’accueil doubler, passant de 7 à 14 millions de passagers.  El Aoufir, DG de l’ONDA a rappelé que l’aéroport de Casablanca couvre environ 50% du trafic aéroportuaire du royaume, d’où l’importance d’élaborer un certain nombre de systèmes innovants comme l’automatisation du dépôt des bagages et de l’enregistrement des passagers.

Lire aussi : Le roi inaugure l'extension du terminal 1 de l'Aéroport Mohammed V

« Tous les bagages sont acheminés, traités par des ordinateurs et dispachés par la suite vers leurs destinations d’une manière totalement automatisée et fiable », explique El Aoufir, permettant de gagner du temps, et d’augmenter la performance nécessaire à un hub tel que Casablanca. Le DG de l’ONDA a précisé que les signalétiques de l’aéroport se sont harmonisées avec les normes internationales.

Concernant l’architecture du nouveau terminal, c’est l’artiste et architecte rbati Azzedine Baddou qui en a eu la charge. « Ce projet a mis 12 ans à se réaliser », confie-t-il, « c’est une sacré aventure car il y a eu trois changements de programme et trois adaptations du projet à une structure qui était déjà existante ».

Les zones de transit bénéficient également de services améliorés (pour les vols en provenance d’Europe, d’Afrique surtout et en destination des aéroports américains, européens, etc.) avec des espaces confortables, de restaurations, de boutiques de produits artisanaux, duty free et des présentations d’œuvres artistiques comme actuellement celles à base de pneu de Lahcen Iwi. Une unité médicale d’urgence répondant aux normes de l’OMS permet l’accueil des passagers malades et prévoit le transfert vers les hôpitaux de la ville.

Lire aussi : Aéroport de Casablanca: la RAM entame le transfert de ses vols vers le Terminal 1

La zone centrale, dont la construction démarre dans quelques jours, est un projet complémentaire à 224 millions de dirhams qui permettra la liaison entre les terminaux 1 et 2. Cette zone améliorera également la réception des bagages.

L’ONDA travaille actuellement avec le Ministère des Tutelles pour lancer un nouveau terminal et augmenter la capacité d’accueil de l’aéroport de la ville blanche qui double tous les dix ans.