Vidéo. “Venez visiter Al Hoceima”, le cri d’appel des hôteliers aux Marocains

292

Alors que l’image de la ville ne cesse de se dégrader depuis le début des manifestations du Hirak, les professionnels du tourisme craignent de voir leur saison estivale morose, à d’Al Hoceima.

Plusieurs hôteliers doivent faire face à des annulations des réservations pour cet été, notamment par les touristes étrangers. Ils espèrent tout de même sauver la mise grâce aux touristes nationaux.

Encouragés par les mesures d’urgence prises par le ministère du Tourisme, certains directeurs d’hôtel, notamment Abdelmalek Himdi, visent à atteindre cette année un taux d’occupation de 60% en pleine haute saison, entre le 15 juillet et le 25 août. L’année dernière durant la même période, ce taux avoisinait les 90%.

A noter que les derniers chiffres présentés en marge d’une visite du ministre du Tourisme, lundi 3 juillet, relèvent un taux d’occupation entre 7 et 12% dans les hôtels classés de la ville.