Vidéo. Trente migrants parviennent à entrer du Maroc à Melilla

409
DR.

Trente migrants ont réussi à entrer dans la nuit de jeudi à vendredi dans l’enclave de Melilla en franchissant la haute barrière qui la sépare du Maroc, ont annoncé les autorités espagnoles.

« Au cours de la nuit, 30 personnes sont entrées dans notre ville, tous des hommes majeurs et d’origine marocaine », a indiqué dans un communiqué la préfecture de Melilla qui a précisé que la clôture frontalière haute de plusieurs mètres avait fait l’objet au total dans la nuit de six tentatives de franchissement.

Mardi à l’aube, 86 migrants, dont une femme, étaient déjà parvenus à passer la clôture sur un groupe de plus de 300 migrants. D’autres tentatives ont eu lieu dans la semaine.

Plus de 8.000 candidats à l’émigration sont parvenus à entrer par la mer en début de semaine à Sebta, l’autre enclave espagnole située sur la côte marocaine, à la faveur d’un relâchement des contrôles frontaliers de la part du Maroc. Plus de 6.000 ont été renvoyés dans ce pays.

 

Lire aussi: Bourita: «Madrid a choisi, de manière souveraine, de manœuvrer avec les ennemis du Royaume»

 

La vague d’arrivées à Sebta s’est produite dans un contexte de crise diplomatique majeure entre Madrid et Rabat, qui ne décolère pas depuis l’arrivée le mois dernier en Espagne, pour y être soigné, du chef des indépendantistes du Front Polisario.

Après des échanges musclés ces derniers jours, le gouvernement espagnol avait vendredi abaissé le ton.

« Il y a eu un désaccord, mais entre deux pays qui se connaissent, se respectent et s’estiment », et nous devons faire en sorte que « ce désaccord soit le plus court possible », a notamment souligné le ministre de l’Intérieur Fernando Grande Marlaska dans un entretien à la radio espagnole Cope.