Vidéo. Teaser du documentaire « De Tindouf à Laâyoune, la route de la dignité »

2348

Dans «De Tindouf à Laâyoune, la route de la dignité», documentaire réalisé par Medi1Tv et qui sera diffusé ce dimanche 14 avril à 21h, une journaliste passe 10 jours à Tindouf et Laâyoune et compare le calvaire vécu par les réfugiés sahraouis à la vie «normale et paisible» menée dans la ville de Laâyoune.

 

C’est une journaliste espagnole et d’origine basque Patricia Madjidi Juez qui a été choisie pour mener l’investigation. Elle qui n’a jamais effectué de reportages au Maroc a été chargé de sillonner les camps de Tindouf pendant cinq jours munie de son portable. Un choix de casting qui pour Medi1Tv garantissait la neutralité du reportage.

En recueillant les témoignages, de chioukhs, de réfugiés ou encore de médecins et de travailleurs humanitaires, la journaliste est ahurie par les conditions désastreuses dans lesquelles vivent les réfugiés sahraouis. Hôpitaux en piteux état, pénurie de médicaments, et disparitions des dons. Mais également inégalités et abus.

 

Lire aussi: El Khalfi: «Le rapport du SG de l'ONU assure que le Polisario viole des résolutions onusiennes»

 

Un des témoignages les plus poignants de ce documentaire est celui de Mahfoud Mohamed Mahmoud, un sahraoui qui a insisté pour parler à visage découvert. Conscient des représailles qu’il risque, il raconte tout de même son histoire.

 «Il n’existe aucun gouvernement dans le Polisario, mon état en est la preuve . Les aides que nous envoie l’Espagne, ils les vendent à Béchar ou Oran… Je sais que demain, après demain ou l’an prochain, on me jettera en prison ou on me tuera», dit-il.

 

Lire aussi: Le SG de l'ONU somme le "polisario" de recevoir les responsables de la MINURSO dans les camps de Tindouf

 

Les cinq autres jours passés à Laâyoune prouveront quant à eux l’énorme gap entre les deux lieux. A Laâyoune, les locaux jouissent de liberté et de sérénité. La journaliste est également étonnée par la qualité des infrastructures et le niveau de développement de la ville.

Le documentaire, long de plus d’une heure, sera diffusé demain dimanche 14 avril à 21h sur la chaîne de télévision Medi1.