Vidéo. Sebta: 48h d'attente houleuses pour les porteurs

à 18:01
Capture d'écran El Faro de Ceuta.

Des porteurs piétons ont fait la queue pendant 48h pour s'assurer de passer le post frontalier Tarajal II par où transitent les produits du commerce informel. 

La réouverture le 3 septembre dernier du poste Tarajal II au commerce informel suscite un fort encombrement à la frontière. C'est ce qui est arrivé samedi dernier, dès l'aube, lorsque des centaines de porteurs ont entamé une file d'attente le long de la côte pour garantir leur passage dans l'enclave espagnole le lundi matin, rapporte le média local El Faro de Ceuta.

Selon le site espagnol, la police serait intervenue tôt le samedi matin pour expulser plusieurs personnes faisant la queue sur le trottoir et après plusieurs affrontements. Ils auraient alors perdu leur place dans la file mais aussi, dans certains cas, leurs charrettes, que la police aurait jetées à la mer.

 

Lire aussi : Vidéo. Ceuta: course-poursuite spectaculaire d'un passeur de migrants en jet-ski

 

Initialement, les autorités espagnoles avaient annoncé fermer le poste Tarajal II jusqu'au début de l'année prochaine pour effectuer les travaux de réaménagement du poste et des routes avoisinantes. Le passage des "voiture-pateras" reste interdit, après décision des autorités marocaines et espagnoles. Selon Le360, depuis la réouverture du poste, le nombre de personnes y transitant a fortement augmenté: 3.000 femmes et autant d'hommes contre 2.000 personnes pendant les périodes d'activités normale.