Vidéo. Scandale des Masters en vente: l'intermédiaire a été arrêté

L’affaire des Masters contre de l’argent, un scandale de trop qui vient secouer le ministère de l’Enseignement supérieur. Un enregistrement audio, qui a fait le tour des réseaux sociaux, révèle les détails d’une négociation entre un étudiant et un intermédiaire. Celui-ci vient d’être arrêté.
Le procureur général Mohammad Abdennabaoui a ordonné l’ouverture d’une enquête par la police judiciaire dans cette affaire de trafic des diplômes universitaires supérieurs. Cette décision intervient suite à une large diffusion d’un enregistrement audio qui a fait éclater un scandale qui enfonce le clou d’un secteur déjà en mauvaise posture.
Le deal consiste à payer 40.000 dirhams pour faciliter l’obtention du Master dans une université de Fès. D’après les négociations contenues dans l’audio, l’intermédiaire promet des ristournes si l’étudiant ramène d’autres candidats.

Suite à l’intervention du procureur général, un suspect dans cette affaire a été arrêté et une enquête a été ouverte sur la base de l’enregistrement audio. Elle devra faire tomber d’autres suspects impliqués dans ce scandale.
Le ministère de l’Enseignement supérieur est entré en ligne dans cette affaire qui porte préjudice à la crédibilité des diplômes d’enseignement supérieur au Maroc à travers le contournement des critères d’accessibilité au Master.