Vidéo. Rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger: toujours aucune réponse des autorités

4892
DR.

Selon Fouad Yazourh, ambassadeur directeur général des relations bilatérales au Ministère des Affaires Etrangères, 18.055 Marocains sont bloqués à l’étranger. Un blocage qui dure depuis plus d’un mois, date à laquelle le Maroc a procédé à la fermeture de ses frontières maritimes et terrestres, et ce pour limiter la propagation du nouveau coronavirus (Covid-19).

Très attendue, une réunion d’urgence a été tenue, ce mercredi 15 avril par la Commission des Affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l’étranger à la chambre des représentants. Néanmoins, rien n’en est sorti.

Aucune solution, aucune date, rien n’a été ni communiqué ni décidé par la commission. Absent lors de cette rencontre, le ministre des Affaires étrangères a fortement été critiqué par le reste des membres de la commission.

À l’unissant, ces derniers ont fustigé les dysfonctionnements et le manque de réponses à ce stade. À commencer par les deux chiffres contradictoires avancés d’un côté par Fouad Yazourh lors d’un live avec le Youtube Mustapha Swinga et d’un autre côté par le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani devant les députés de la 1ère chambre. Si l’ambassadeur directeur général évoquait 18.055, El Othmani ne parlait que de 7.500 marocains bloqués à l’étranger.

 

Lire aussi: Covid-19: Thaïlande, Pérou, France… des Marocains bloqués à l’étranger témoignent leur détresse

 

De plus, les membres ont également fustigé qu’il n’y ait jusqu’à présent aucune «communication officielle, ni lueur d’espoir, laissant ces Marocains dans le doute et l’angoisse».

Aussi, les députés ont évoqué la situation délicate dans laquelle se trouvent beaucoup d’étudiants marocains à l’étranger. Il a également été question du blocage quant au rapatriement des dépouilles, qui suscite une grande polémique. Autant de questions restées sans réponse.